Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Histoires 14-18 : la fonte des cloches

Collection privée C. Muller
Collection privée C. Muller

Cela fait bientôt 2 ans et demi que la guerre a commencé. Une guerre qui pèse lourd sur les comptes des états belligérants. Une mesure va profondément déplaire dans l’Alsace, alors allemande : la réquisition des cloches en bronze pour l’industrie d’armement.

Par France 3

Si la population est prête à accepter beaucoup de privations en temps de guerre, ces 2 mesures prises au début de l’année 1917 ne passent vraiment pas. Dans la commune de Rosheim, ce sont en tout 6 cloches sur 10 qui sont démontées : 2 dans l’église du bas, 2 dans l’église du haut, la petite cloche du couvent et celle de l’école.

La rébellion des habitants

Les réactions sont très vives. Deux artisans de la commune refusent de faire le sale boulot. C’est finalement un maître-maçon de la commune voisine d’Obernai qui est retenu pour effectuer le travail dans une ambiance très pesantes. Les cloches de l’église Saint-Etienne sont carrément jetées depuis une fenêtre de la Tour.

Histoires 14-18 : la fonte des cloches
Source archives : Collection privée C. Muller - France 3 - A. de Chalendar


Très attachés aux carillons qui rythment leur vie quotidienne, les habitants sont privés du jour au lendemain des sons de leurs églises. Selon des témoignages d’époque cette mesure de guerre aura un effet très démoralisant sur la population. A Rosheim, seules 4 cloches seront épargnées, dont celle de la mairie, sonnant le tocsin.

 

Sur le même sujet

Découverte du meilleur de la vie de château

Près de chez vous

Les + Lus