La grève de la faim pour réclamer la fermeture du centre de primatologie se poursuit.

Un nouveau rassemblement des opposants au centre de primatologie de Niederhausbergen a eu lieu cet après-midi place Kléber à Strasbourg. Une soixantaine de personnes sont venus soutenir les sept militants qui ont entamé une grève de la faim.

Photo : Christian laemmel
Photo : Christian laemmel
Le centre de primatologie de Niederhausbergen est toujours dans le viseur des défenseurs des animaux. Après la manifestation qui a réuni 450 personnes mi-mai à Strasbourg, une grève de la faim stricte est toujours suivie par sept personnes en France, dont deux dans le Bas-Rhin.

Ces militants d’Animavie réclament la fermeture du centre, alors qu'au contraire un projet d’extension est envisagé sur place. Les grévistes dénoncent l’utilisation des primates pour des expérimentations pour la recherche biomédicale.
durée de la vidéo: 00 min 31
Place Kléber Strasbourg

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter