1 point, c'est tout !

© SYLVAIN THOMAS / AFP
© SYLVAIN THOMAS / AFP

C'est un point précieux que le Racing Club de Strasbourg apporte de son déplacement à Montpellier ce samedi 19 août. Les hommes de Thierry Laurey ont obtenu le match nul (1-1) dans la souffrance. Les vingt dernières minutes ont été un calvaire.

Par A.B.

"Le nul (1-1) est logique. Il n'y a pas de regrets à avoir. On a failli perdre un point en fin de match. On s'en contente volontiers", explique à la fin de la rencontre l'entraîneur du Racing Club de Strasbourg, Thierry Laurey. 
En effet, les Strasbourgeois ont réussi à éviter le pire lors de ce déplacement à Montpellier dans le cadre de la 3e journée de championnat.


Tout avait très bien commencé pour les bleus et blancs

Le Racing aurait pu l'emporter si les hommes de Thierry Laurey avait réussi à tenir sur la distance. Belle maitrise de jeu et sobriété durant les 70 premières minutes, les Strasbourgeois sereins profitent d'une belle opportunité à la 25e minute. Sur un centre de Martinez, l'international algérien Idriss Saadi a envoyé le ballon dans les filets du gardien montpelliérain. Un but pour le Racing, le premier marqué à l'extérieur.

Les quelques 500 à 600 supporters strasbourgeois qui ont fait le déplacement y croient. Le Racing peut gagner au vu de leur prestation. 


72e minute, le match bascule

En seconde période, la pression des Héraultais se fait plus forte et les Strasbourgeois quadrillent le terrain en bloquant l'offensive montpelliéraine. A la 72e minute, stupeur dans la camp alsacien : un corner et le défenseur de Montpellier, Daniel Congré signe l'égalisation. Le match bascule alors.
Strasbourg perd pied et doit faire face au sursaut des adversaires. 20 minutes. 20 très longues minutes à défendre.

Nous avons produit un jeu agréable à voir et efficace aussi. Montpellier s'est réveillé en seconde période et a obtenu une égalisation méritée

Thierry Laurey, entraîneur du Racing Club de Strasbourg


93e minute, coup de sifflet final

Ouf, le Racing a tenu bon et évité un second échec à l'extérieur (4-0 à Lyon pour la première journée de championnat).
Avec ce nul, les bleus et blancs comptent 4 points en 3 rencontres et remonte à la 10e place du classement général.


"On a maîtrisé le jeu en première période malgré un terrain difficile. On a cherché à défendre cet avantage, mais on n'avait pas toutes les ressources physiques pour riposter. On ne s'est pas créée pléthore d'occasions, mais on progresse dans le jeu. On va avancer petit à petit. On va essayer de capitaliser là-dessus", a Thierry Laurey, l'entraîneur du Racing.

Prochain match, le dimanche 27 août à 15h00. Nouveau déplacement, tout aussi périlleux, face à Guingamp, 
Classement Ligue 1 à l'issue de la 3e journée
Classement Ligue 1 à l'issue de la 3e journée


Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus