Kit de Survie : un sextet nommé désirs

Kit de survie en concert ce soir et demain au TNS
Kit de survie en concert ce soir et demain au TNS

Le TNS (Théâtre National de Strasbourg) invite sur scène ce soir et demain la nouvelle formation de Serge Teyssot-Gay, ancien guitariste du groupe Noir Désir, Kit de survie.
Entre jazz, rap et rock, le sextuet se joue avec fureur et poésie des frontières. Des frontières musicales et sociales.  

Par Cécile Poure

La Zone libre (ancienne formation de Serge Teyssot-Gay) s'est agrandie.
Là voilà devenue Kit de survie.
Kit de Zurvie est un hommage à la périphérie. Ni plus ni moins.

Hommage aux marges


Lieu de vie mais aussi posture pour regarder le monde, la périphérie est ressentie pour Serge Teyssot-Gay comme une zone libre. D'où le nom de sa nouvelle formation.
A contrario des pensées communes, elle lui permet de s'échapper du monde globalisé qu'il définit comme hostile.

S'il avait déjà, avec Cyril Bilbeaud, pointé cette attirance pour l'angle mort – titre du premier album de Zone libre – il invite cette fois pour Kit de survie des artistes issus d'autres périphéries du monde, habitant la lisière des genres étiquetés.
Le saxophone d'Akosh Szelevenyi y rencontre les cuivres de Médéric Collignon ainsi que les voix de Marc Nammour et de Mike Ladd.

Le sextet formé explore des rythmes impairs quand nos oreilles sont habituées au binaire et au manichéisme.
Face à l'industrie musicale, Kit de survie répond par l'invention permanente. 
La preuve.
kit de survie
kit de survie - france 3 Alsace - Un reportage de Sylvie Malal et Didier Walter. Itw : Mederic Collignon Trompette, bugle ; Marc Nammour, Poésie, slam ; Philippe Ochem, Directeur artistique Jazz d

Collision des styles


Qu'il les décline en concerts, disques, performances, livres sonores ou ciné-concerts, le guitariste, auteur et compositeur Serge Teyssot-Gay se joue des intervalles au fil de ses projets.
Comme leurs noms l'indiquent – Interzone, Zone libre, PolyUrbaine, Debout dans les cordages ou Lignes de front –, les associations qu'il propose percutent des disciplines artistiques habituellement délimitées et imperméables.
Tout est au service de l'inventivité.

Union minimum pour instaurer l'échange, le duo est la forme de prédilection de l'ancien guitariste et membre fondateur du groupe Noir Désir, qui tisse des liens de longue durée avec des artistes aussi divers que Joëlle Léandre, Khaled Al Jaramani, Carol Robinson, Casey, Denis Lavant, Lydie Salvayre ou Hamé. Cependant, il est l'auteur de deux albums solo, Silence radio (1996) et On croit qu'on en est sorti (2000).

Farouchement opposé au système prescrit par l'industrie musicale, Serge Teyssot-Gay a fondé et dirige le label de production Intervalle Triton.

Liberté, liberté chérie


Zone libre est d'abord le lieu de réunion de Serge Teyssot-Gay, guitariste, et Cyril Bilbeaud, batteur, auteurs des albums Faire vibrer la chair, L'Angle mort et Les Contes du chaos.

Encline à lancer des invitations, la formation devient PolyUrbaine – contraction de « polyrythmie-des-zones-urbaines » –  lorsqu'en 2013, le noyau accueille Marc Nammour et Mike Ladd.

Le premier écrit et rappe en français ; le second improvise et scande en anglais. Aujourd'hui, Zone libre conçoit et délivre son Kit de survie grâce à Médéric Collignon, au cornet, au saxhorn et au bugle, et Akosh Szelevenyi, au saxophone.

Kit de survie en concert ce soir et demain dans le cadre de l'Autre Saison au TNS en partenariat avec Jazz d'Or.
20h - Placement Debout 



Sur le même sujet

toute l'actu musique

Entraînement de l'équipe de France de football américain à Reims

Près de chez vous

Les + Lus