Strasbourg : 48 heures pour apprendre à jardiner

© A. Rapp
© A. Rapp

Remettre le jardinage à la mode en centre-ville, c'est l'idée des 48 heures pour l'agriculture urbaine. Tout le week-end, une série d'événements et d'ateliers sont organisés dans Strasbourg.

Par France 3 Alsace

C’est un étrange trafic de graines à ciel ouvert qui se met en place dans les rues de Strasbourg ce samedi. Mais rassurez-vous, cet échange n’a rien d’illicite. Tout le week-end, des jardins participatifs sont en libre accès et une quarantaine d’associations présentes sur place sont là pour vous aider à vous faire la main (verte) sur les plantes.

48h de l'agriculture remet le végétal au coeur des villes
Intervenants : Violette, bénévole; Martin Guillaumé, association la Sauge - France 3 Alsace - A. Rapp et Y. Ledig

Remettre le végétal au cœur de la ville

L’initiative 48 h d’agriculture urbaine, c’est l’idée du collectif "permis de planter" pour redonner aux citadins l'envie de jardiner et de faire pousser ses propres légumes. Des espaces communautaires sur le modèle des jardins ouvriers, qui se multiplient depuis quelques années.



C’est aussi l’idée de remettre les végétaux au cœur des villes et du macadam et d'inciter à une gestion plus écologique des espaces verts.
Tout le week-end des animations et des ateliers de reconnaissance des plantes ou d’initiation au jardinage sont organisés dans les jardins de la ville, comme au Lombric Hardi du Neudorf.

Pour les participants à ces ateliers, dont la plupart vivent en centre-ville, c’est aussi l’occasion de réapprendre à côtoyer les plantes

 

Sur le même sujet

Chaumont : Une association forme des réfugiés à devenir interprète pour aider la justice

Près de chez vous

Les + Lus