Strasbourg: un étudiant de l’école de Management crée une affiche «Waff’EM SS» aux références nazies

© Dominique Gutekunst
© Dominique Gutekunst

Depuis deux jours, la communauté des écoles de commerce est en émoi. À l’occasion de l’élection du bureau des sports de l’école de Management de Strasbourg, un étudiant a diffusé sur les réseaux sociaux une liste fictive intitulée «Waff’EM SS». 

Par Marie Coulon

Il voulait que son affiche soit remarquée. Le moins qu’on puisse dire est qu’il a réussi. Mercredi 11 octobre, dans le cadre de l'élection du bureau des sports de l'école, un étudiant a réalisé et diffusé sur facebook une liste fictive de présentation intitulée «Waff’EM SS», en référence au nom de l’établissement et au régime nazi. Le document comporte également le slogan «brûlez les listes adverses».

© capture écran Facebook
© capture écran Facebook


Certes, il est de rigueur de marquer mes esprits de manière potache ou décalée lors des nominations dans les bureaux associatifs des établissements, mais cette fois, les étudiants strasbourgeois semblent être allés trop loin. Depuis la parution, les réseaux sociaux se déchaînent et les commentaires affluent.

Un étudiant franco-allemand, Alexandre Wolf Samaloussi, élu au conseil d’administration de l’université de Strasbourg a par exemple pris la parole à travers un post Facebook, dénonçant l’atteinte faite "aux valeurs de l’école de management ainsi que de l’université de Strasbourg... Rien ne justifie l’utilisation de cette référence qui a contribué à la mort de plusieurs millions de personnes, il y a moins de 80 ans", écrit-il.

Jeudi matin, c’est le directeur de l’établissement, Herbet Castéran qui a adressé un mail à tous les étudiants pour exprimer son désaccord et son indignation : "Je tiens à délivrer un message extrêmement clair à ce sujet. Rien, même pas un humour potache de mauvais aloi, ne saurait justifier cette publication que je condamne de la manière la plus ferme. De tels débordements ne peuvent être tolérés au sein de notre École….L'EM Strasbourg se fonde sur des valeurs d'éthique, de diversité et d'humanisme. Je suis conscient que l'immense majorité d'entre vous adhère à ces valeurs. Je souhaite donc des campagnes associatives créatives, décalées mais respectueuses des êtres et des tragédies de l'Histoire. Je compte sur votre implication à tous."

Depuis le déclenchement de la polémique, l'affiche a été retirée de la toile. Reste que son créateur risque gros. Dans un communiqué, l'Ecole de Management précise qu'elle engage une procédure disciplinaire à son encontre avec l’Université de Strasbourg. Dans le même temps, elle devrait organiser rapidement, en collaboration avec la LICRA - Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme - une opération de sensibilisation auprès de l’ensemble de ses étudiants.

L’EM Strasbourg réagit suite à la dérive d’un étudiant sur les réseaux sociaux by Aymeric Robert on Scribd

 

Sur le même sujet

Entretien avec Francis Hirn

Près de chez vous

Les + Lus