Strasbourg : fip fip fip hourra

Ce mardi soir, une grande soirée de soutien est organisée à Strasbourg pour empêcher la fermeture des dernières antennes locales de Fip. Bordeaux, Nantes et Strasbourg sont en effet de nouveau menacées.

Par Cécile Poure

Radio France a l’intention de fermer les trois dernières stations locales de Fip, sa chaîne musicale et culturelle, à Strasbourg, Bordeaux et Nantes. Ce n'est pas la première fois. Et à chaque fois, les auditeurs se mobilisent  et sauvent in extremis leurs Fipettes.

Cette année, presque 40.000 personnes ont signé la pétition pour que les antennes locales de Fip soient maintenues. Un énorme succès. 
ITW Agnes Sternjakob / FIP


Mais la mobilisation continue. Ce mardi soir, à Strasbourg, Bordeaux et Nantes, des soirées de soutien sont organisées avec au programme évidemment musique et culture.

Chez nous, ça se passe au TNS. La soirée est complète. Dommage. Mais en même temps, c'est une bonne nouvelle non? Vous pouvez toujours tenter votre chance, en cas de désistement.

Vous pourrez écouter en live : 
  • Un débat autour des problématiques culturelles et sociologiques entraînées par la centralisation des antennes locales de Fip vers Paris , ponctué d'interventions artistiques.
  • Musique avec la Fanfare Feis, Pierre Schott (guitare et voix), Grégory Ott (piano), Eli Finberg (voix)
  • Lâcher des Clowns du Vendredi
  • Lecture orchestrée par Catherine Javaloyès (Cie Le Talon Rouge)
  • Intervention vidéo de Jean-Luc Falbriard - CPT Sprütz( Espace K)

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus