Les Chambres de commerce et d'industrie de la Meuse et de la Haute-Marne fusionnent

Jean-Paul Hasseler, président de la CCI de la Haute-Marne / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
Jean-Paul Hasseler, président de la CCI de la Haute-Marne / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne

C'est acté. Les chambres de commerce et d'industrie (CCI) de la Meuse et de la Haute-Marne ont fusionné il y a 15 jours. 

Par Florence Morel

Depuis septembre 2015, il se murmurait que les deux Chambres de commerce et d'industrie (CCI) de la Meuse et de la Haute-Marne allaient fusionner. C'est chose faite depuis quinze jours. Cette alliance permettra aux deux CCI de "gagner en importance et de traiter des sujets communs", selon Jean-Paul Hasseler, président de la CCI de Haute-Marne. Comme le projet Cigéo, une des motivations majeures de cette union.

Cigéo, projet moteur de la fusion

C'est le sujet qui occupera la CCI Meuse - Haute-Marne : Cigéo. Selon le Journal de Haute-Marne, il est "un des principaux moteurs de ce désir de s'associer". Le projet d'enfouissement de déchets nucléaires, concerne les deux territoires.

Cigéo est très contesté par les opposants au nucléaire. Devant les tribunaux d'abord, et par l'occupation permanente d'un bois situé sur le site appartenant à l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) à Bure par une dizaine de personnes.

Par ailleurs, le dépôt de la demande d'autorisation de construction de Cigéo a été repoussé aujourd'hui à mi-2019. Soit un an plus tard que prévu, ce qui repousse le début de la construction à 2022.

Une alliance pour gagner en représentativité


Outre Cigéo, Jean-Paul Hasseler, président de la CCI de Haute-Marne affirme que cette fusion permettrait aux deux CCI de gagner en crédibilité :

Les deux chambres pourront être aux côtés de nos entreprises. Nous pourrons donc être mieux écoutés

Les deux chambres fraîchement fusionnées interviendront aussi sur les questions de transformation numérique, la création d'une offre de services pour les collectivités locales et d'autres chantiers. 

La fusion des deux bureaux devaient être effective en janvier 2019.

Retrouvez l'interview de Jean-Paul Hasseler, président de la CCI de la Haute-Marne

Interview de Jean-Paul Hasseler, président de la CCI de la Haute-Marne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entraînement de l'équipe de France de football américain à Reims

Près de chez vous

Les + Lus