Affaire Vincent Lambert: Le Conseil d'Etat juge illégale la suspension des soins

© Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne
© Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne

Le Conseil d'Etat a jugé ce mercredi illégale la suspension de la procédure d'examen de l'interruption des traitements de Vincent Lambert.

Par B.S avec AFP

Il y a quelques semaines, le neveu de Vincent Lambert avait indiqué avoir entamé une procédure de demande d'astreinte contre le centre hospitalier de Reims. Il souhaitait les contraindre à relancer la procédure d'arrêt des soins et réclamait 1 000 euros par jour à l'hôpital.

Cette procédure d'examen de l'interruption des soins de Vincent Lambert avait été annoncée en juillet 2015 par l'établisement hospitalier.

Ce mercredi, la plus haute autorité administrative a jugé illégale la suspension de la procédure pouvant mener à l'arrêt des soins.
François Lambert (neveu de Vincent Lambert) / © France 3
François Lambert (neveu de Vincent Lambert) / © France 3

"Il en résulte que le médecin actuellement en charge de M. Lambert devra à nouveau se prononcer sur l'engagement d'une procédure d'examen de l'arrêt des traitements de l'intéressé", précise le Conseil d'Etat dans un communiqué. 

Vincent Lambert est devenu tétraplégique après un accident de voiture en 2008. Il est depuis hospitalisé au CHU de Reims dans un état végétatif, plongé dans le coma.


A lire aussi

Sur le même sujet

La VHD, maladie hémorragique décimes les lapins dans le Haut-Rhin

Près de chez vous

Les + Lus