Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Les comptes de campagne des candidats aux élections régionales dévoilés

Philippe Richert, Jean-Pierre Masseret et Florian Philippot, têtes de liste lors des élections régionales de 2015 dans le Grand Est. / © MaxPPP
Philippe Richert, Jean-Pierre Masseret et Florian Philippot, têtes de liste lors des élections régionales de 2015 dans le Grand Est. / © MaxPPP

INFOGRAPHIES - La commission nationale des comptes de campagne a rendu publics la semaine dernière les comptes de campagne des candidats aux élections régionales de 2015. Dans le Grand Est, c'est Philippe Richert qui a été le plus dépensier.

Par Matti Faye

Après un examen minutieux, la commission nationale des comptes de campagne a validé les déclarations faites par les candidats aux élections régionales de décembre 2015. Elle a rendu publics la semaine dernière sur son site internet les montants dépensés par chacun lors de la campagne.

Dans le Grand Est, les quatre listes qui ont obtenu le plus de voix sont également celles qui ont le plus dépensé. Dans l'ordre, on retrouve la liste conduite par Philippe Richert (LR) avec 983 246 euros, suivi par celle de Florian Philippot (FN) avec 780 430 euros.

Ensuite on retrouve les listes socialiste et écologiste avec respectivement 416 595 et 402 025 euros. Les cinq autres listes ont dépensé des sommes bien plus faibles.

Le plafond de dépenses était fixé à 1 624 535 euros, montant qui n'est atteint par aucune liste.
 


Si l'on rapporte les dépenses des candidats au nombre de voix obtenues par ceux-ci le résultat est bien différent. C'est la liste écologiste, conduite par Sandrine Bélier qui est la plus dépensière avec plus de 3 € par voix obtenue. Les trois autres listes principales ont elles dépensé entre 55 et 67 centimes par voix.

La liste conduite par David Wentzel, pour l'Union Populaire Républicaine, réussit à obtenir un "coût" pour chaque voix de 10 centimes. Il faut dire que le candidat a déclaré simplement 1 942 euros de dépenses, et a obtenu 19 171 voix, soit 1,08 % des suffrages exprimés.

Peu de dons

Autre information que l'on peut tirer des comptes de campagne des candidats : le montant des dons reçus. Seuls cinq des neuf listes qui étaient présentes dans le Grand Est ont reçu des dons.

En tête, il y a la liste de Philippe Richert, devenu depuis le président de la région Grand Est. Il a reçu un peu plus de 100 000 euros de dons. Puis il y a le candidat de Debout la France, Laurent Jacobelli avec 11 000 euros. Les trois autres listes ont seulement reçu quelques centaines d'euros de dons.

Quatre listes remboursées

Seules quatres listes ont pu bénéficier du remboursement forfaitaire de l'État sur les dépenses qu'elles ont engagé. Il s'agit des listes ayant dépassé 5% de votes des électeurs inscrits lors du premier tour de scrutin. 

La commission des comptes de campagne précise que le montant du remboursement "est égal au plus faible des trois montants suivants : 47,5 % du plafond des dépenses, montant des dépenses de caractère électoral, montant de l’apport personnel retenu pour le calcul du remboursement et diminué de l’excédent éventuel du compte."

Ainsi, seuls Philippe Richert (LR), Florian Philippot (FN), Jean-Pierre Masseret (PS) et Sandrine Bélier (EELV) ont obtenu le remboursement par l'État d'une partie de leurs dépenses.


Les détails des chiffres publiés par la commission des comptes de campagne

 

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Thermalisme dans le Grand Est

Près de chez vous

Les + Lus