Elections sénatoriales: Candidatures et investitures

Le Sénat à Paris / © AFP
Le Sénat à Paris / © AFP

Le dépôt des candidatures et des listes ne se fera pas avant le 4 septembre 2017 mais la campagne est déjà lancée. 

Par Bintou Sidibé

Deux départements sont concernés par le renouvellement de 5 sièges de sénateurs. Dans les collectivités élisant un ou deux sénateurs, l'élection a lieu à scrutin majoritaire. Un seul candidat et pas de liste possible alors que celles élisant 3 sénateurs ou plus,  l'électionse fait à la représentation proportionnelle entre des listes comportant 2 candidats de plus que de sièges à pourvoir. La parité homme/femme doit être respectée.

Trois Sièges dans la Marne


Dans la Marne, 3 sièges sont à prendre et les trois sénateurs sortants espèrent bien les conserver. René-Paul Savary, Françoise Férat (LR) et Yves Détraigne (UDI). Les 3 élus vont constituer une liste commune LR- UDI. Conséquence René-Paul Savary devra abandonner son mandat de président du conseil départemental.

Mais à droite, d'autres candidats pourraient tout de même vouloir briguer un fauteuil au Palais du Luxembourg. C'est le cas du maire d'Oger. Pascal Desautels a crée sa propre liste divers droite. A ses côtés, on retrouve, Annie Coulon (DIV-D) adjointe au maire d'Anglure et conseillère départementale et Cédric Chevalier (UDI), maire de Saint-Léonard. Les deux suppléants sont Florence Loisele, maire de Faivresse et conseillère départementale et Christophe Guillement (UDI) adjoint au maire de Châlons. 

Du côté de la majorité présidentielle, c'est Yann Velly (ex UDI et ancien assistant parlementaire du maire de Reims Arnaud Robinet) qui a été désigné. Un choix de la commission nationale d'investiture qui passe mal auprès des élus locaux de la République en marche. La châlonnaise Patricia Gruons sera sa suppléante. 



Yann Velly (REM), René -Paul Savary (LR), Francoise Férat (LR) et Yves Détraigne (UDI) sont candidats aux élections sénatoriales dans la Marne. / © France 3 Champagne-Ardenne
Yann Velly (REM), René -Paul Savary (LR), Francoise Férat (LR) et Yves Détraigne (UDI) sont candidats aux élections sénatoriales dans la Marne. / © France 3 Champagne-Ardenne

Au Parti socialiste, c'est une femme qui sera tête de liste. Nathalie Malmberg. Avec elle, Maxime Gérardin, Hadhoum belaredj Tunc, Damine Landini et Claude Verdière.

Le FN n'a pour l'instant désigné aucun candidat.


Septs candidats en Haute-Marne

En Haute-Marne, au moins sept élus brigueront les deux sièges. Parmi lesquels, deux sortants.

Le président du Conseil départemental, Bruno Sido. Le candidat les Républicains sait que cela ne sera pas facile après sa mise en examen  pour recel de détournement de fonds publics au Sénat. Il se dit confiant et a déjà choisi sa suppléante en la personne d' Yvette Rossigneaux, conseillère départementale de Villegusien et maire de Giey-Aujon.

Chez les Républicains, Charles Guené se représente aussi. Le maire de Montseaugeonnais a aura pour remplaçante, la conseillère départementale Anne Leduc. 

Face à eux, des nouveaux comme le maire de Joinville. Bertrand Ollivier a été investi par la République en marche. Le conseiller départemental est l'unique candidat de la majorité présidentielle en Haute-Marne.  La commission nationale d'investiture n'a pas retenu la candidature de Nicolas Fuertes, ex-socialiste. Le conseiller départemental pourrait finalement se présenter sous l'étiquette Indépendants.


Bruno Sido (LR) et Bertrand Ollivier (REM) sont candidats aux élections sénatoriales en Haute-Marne / © Sénat
Bruno Sido (LR) et Bertrand Ollivier (REM) sont candidats aux élections sénatoriales en Haute-Marne / © Sénat
A gauche, pour l'heure, on compte qu'un candidate ou plutôt une candidate. Nicole Samour, élue municipale socialiste à Saint-Dizier.  La France Insoumise a décidé de ne pas présenter de candidats au Sénat dont le mouvement souhaite la suppression.

Le Front National a choisi un jeune agriculteur pour le représenter dans le département. Julien Volot est le maire de Signéville. Fabienne Cudel, élue au Conseil régional du Grand Est sera remplaçante.





A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Raphaël Nisand, professeur de gynécologie et d'obstétrique

Près de chez vous

Les + Lus