Pourquoi chercher plus loin ?

Tous les dimanches à 12h55
Logo de l'émission Pourquoi chercher plus loin ?

Toul, pour en finir avec “Toul : les boules !”

© Pourquoi chercher plus loin ? - France 3 Grand Est
© Pourquoi chercher plus loin ? - France 3 Grand Est

Si vous êtes lorrain, vous n'avez pas échappé à la rime : "Toul ? Les boules !". Le défi proposé à Charles-Henry Boudet c'est de vous faire oublier la devise ou mieux encore de la transformer en "Toul ? c'est cool!". Défi relevé ? A vous de voir !

Par Sophie Gueffier

En finir avec les vieux clichés 


Gris : le temps, grise la cathédrale, gris le palais épiscopal, grises les fortifications et le vin, Gris.
Voilà l'image terne de cette ville moyenne, rectification de cette petite ville !

Alors sus aux idées reçues!
Charles Henry Boudet va déployer toute son énergie à vous prouver que cette image est bien révolue.

Au pays des monstres gentils

Il ne faut peut-être pas pousser : ce n'est pas le paradis, mais pourtant ... avec la cathédrale Saint-Etienne, on n'en a jamais été aussi proche!
Venez y observer les gargouilles, censées repousser les êtres maléfiques à l'exterieur du lieu sacré. Elles sont toutes plus effrayantes les unes que les autres. 
Et depuis les gargouilles, suivons les dragons avec Rosalie qui nous apprend à faire glisser son Dragon Boat sur la Moselle.

Tambour battant 

C'est au rythme du tambour que Charles-Henry - alias Charly - donne la cadence aux pagayeurs du Dragon Boat; C'est curieux, il me semble que le rythme est plus rapide quand il manie la baguette plutôt que la pagaie. Une vue de l'esprit peut-être...
Après la baguette du tambour, Charly, va s'évertuer à actionner le bourdon de la cloche de la cathédrale : On fait moins le malin, là M'sieur Boudet !

Et d'autres musiques vont venir rythmer notre balade : Charly tend l'oreille pour écouter celle du vin de Toul dans les cuves, en train de fermenter. Quant à nous, nous allons être secoués par la bande sonore musicale, qui ne manquera pas de nous surprendre. 

L'eau et le soleil , une carte postale inattendue

L'eau est partout, dans les fossés autour des fortifications de la ville. l'eau de la Moselle et l'eau du ciel. Car rappelons le, nous sommes bien en Lorraine et la météo n'y est pas connue pour être des plus ensoleillée. Ca n'a pas empêché, l'installation d'une vaste centrale solaire à Rosières-en-, dont les panneaux sont constitués de modules adaptés au brouillard et à la pluie.
Où Olivier va nous apprendre à reconnaître le passage d'un nuage sur les courbes de production des "tranches". Mais c'est bien le soleil qui est mis à contribution pour alimenter 55 000 foyers. Merci soleil !

© Pourquoi chercher plus loin ? France 3 Grand Est
© Pourquoi chercher plus loin ? France 3 Grand Est


Et ce sont encore l'eau et le soleil qui font vivre la vigne des coteaux de Toul, que nous découvrirons avec Alexandre et Stéphane, dans leurs atours aux couleurs automnales - pas ceux les viticulteurs, mais ceux des vignes ! -. Du gris du vin au rouge orangé des feuilles de vignes, voilà les couleurs de la carte postale. 

Et j'en oublie : de "la vie d'avant" de Jeanne d'Arc, aux 360 marches de la cathédrales avec Haldé le passionné, des moutons brouteurs, au vin bourru, en passant par la parapluies roses , venez partager cette découverte inédite de Toul. 

Notre tour d'horizon toulois vous a plu ? J'espère alors que comme dit le titre , maintenant "Toul, tout le monde l'adore"!

Découvrez la bande-annonce:
Bande annonce PCPL Toul
En plein cœur de la Lorraine, Charles-Henry nous fait découvrir la ville de Toul, nichée entre les forêts de la Reine et de Haye, ceinturée par la Moselle.  - France 3 Grand Est / 2 Caps Productions
Présentation : Charles-Henry Boudet
Réalisation : Thibaut Graillot
Coproduction : France 3 Grand Est / 2 Caps Productions

Bande annonce PCPL Toul