Route 67

Du lundi au vendredi à 19h15
Logo de l'émission Route 67

Le bonheur au travail existe

Le plaisir, la joie, le bonheur d'aller travailler aujourd'hui dans Route 67. Arnaud Rapp et Vincent Roy sont allés visiter deux entreprises de la région où les salariés se disent heureux.

Par PhD

Chez Ed institut, une entreprise spécialisée dans les études marketings à Strasbourg, Philippe Studer, le fondateur et directeur associé a pris conscience qu'il fallait manager autrement. Au retour d'un voyage autour du monde avec sa famille, il décide de repenser entièrement le quotidien de ses salariés en introduisant au bureau la notion de "micro rêves". Il souhaite ainsi que ses collaborateurs puissent profiter d'une journée par mois pour réaliser ce qui leur passe par la tête, en les aidant financièrement si besoin. Il a mis également à leur disposition une salle zen et tous les mercredis, chacun peut bénéficier des bienfaits d'une masseuse pendant les heures de travail.
Le bonheur au travail
Reportage d'Arnaud Rapp et Vincent Roy
Autre exemple : Mars. Le troisième acteur mondial de l'agroalimentaire est heureux d'annoncer que 92 % de ses salariés se disent fiers de faire partie de l'entreprise. Mars a même été classé numéro 2 en France des entreprises où il fait bon travailler (palmarès "Great place to work" 2014 des entreprises de plus de 500 salariés). Cette distinction concerne six unités de production du groupe dont le site d'Haguenau. Sur place, la plupart des collaborateurs estiment que leur activité professionnelle a un sens particulier, et qu'ils ne la considèrent pas seulement comme un emploi. Chez Mars, la direction prétend que la hiérarchie n'est pas trop visible, que les directeurs bénéficient des mêmes bureaux que les simples collaborateurs et que l'accent mis sur la formation professionnelle contribue beaucoup au bien-être dans l'entreprise. 
 

Images d'archives - Prunelle et Philou au zoo de l'Orangerie