Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 20h
Logo de l'émission Rund Um

A quelques jours du salon “Saveurs et soleil d'automne”, immersion à Sélestat...Ville maraîchère depuis toujours!

© T.Sitter
© T.Sitter

Tous les maraîchers sont sur le pont! Leur grand salon "Saveurs et soleil d'automne", se tient ce week-end! Pour l'occasion Rund Um vous emmène durant toute la semaine à la découverte des particularités de cette ville des champs. 

Par Judith Jung

Une terre optimale, de l'eau juste sous les pieds... Sélestat plaît aux maraîchers depuis des décennies. Horticulteurs de génération en génération, ils utilisent leurs parcelles pour planter salades et autres concombres. Aujourd'hui, la ville compte encore 10 maraîchers.Tous vous attendent ce week-end au grand salon de fruits et légumes "Saveurs et soleil d'automne"

Zewwelatreppler, les "piétineurs d'oignons"

C'est le sobriquet des sélestadien et cela s'explique par la spécialité de la ville. Pour cela, il faut remonter en 1960 où Sélestat comptait 110 producteurs d'oignons. 

© T.Sitter
© T.Sitter

Et pour les semer, ces oignons, les maraîchers piétinaient les semences dans la terre, d'où le nom qui leur colle à la peau : les Zewwelatreppler!
Sélestat a même sa confrérie des Zewwelatreppler qui perpétue la tradition depuis 1964.

Aujourd'hui, place aux salades

Au fil des années les produteurs d'oignons ont disparu. Aujourd'hui, la star c'est la salade! Une belle des champs qui pousse très vite et qui permet donc plusieurs rotations. Dominique Bauer, maraîcher et président du Syndicat des maraîchers de Sélestat, plante en moyenne 600 000 plants par saison. Des laitues et feuilles de chêne qu'il lave directement dans le champ pour plus de fraîcheur.
 

Machine de récolte des salades


Une fois coupées, les salades vont à la Coopérative des Maraîchers Réunis. C'est ici que les 12 derniers producteurs de la ville et alentours vendent tous leurs légumes. Durant tout le week-end, ils seront en fête! Le 8ème salon "Saveurs et soleil d'automne" leur permettra de promouvoir leurs légumes et leur métier.
 

Sélestat, ville maraîchère

Pour nous faire part de vos idées de reportages, n'oubliez pas cette adresse : rundum@francetv.fr











 

Nouzonville : l'Etat devra verser 30.000 euros aux anciens patrons de Thomé-Génot