Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

La géothermie : une source d'énergie inépuisable et verte

La géothermie : une source d'énergie inépuisable et verte
Particulièrement présente dans les sous-sols de la région Grand-Est, la méthode de géothermie est depuis 20 ans une technologie de pointe développée pour récupérer les degrés présents dans la couche terrestre, la géothermie. - France 3 Grand-Est - Olivia Willamy, Paul-Antoine Boudet

Particulièrement présente dans les sous-sols de la région Grand-Est, la méthode de géothermie est depuis 20 ans une technologie de pointe développée pour récupérer les degrés présents dans la couche terrestre, la géothermie.

Par LG avec Olivia Villamy

En Lorraine, on développe une technologie inédite dans des kilomètres de galeries souterraines, noyées par l'eau. Une ancienne mine de fer fermée il y a plus de soixante ans a rouvert ses portes grâce à la géothermie. Ici, la chaleur de l'eau qui coule à 12 degrés est récupérée et directement injectée dans le réseau de la ville.

Quelques mètres plus haut, c'est toute une partie de ville de Fontoy qui vit désormais grâce à cette source d'énergie. Maison de retraite, salle des fêtes ou mairie, au total plus de sept bâtiments sont chauffés grâce à la géothermie. Un investissement coûteux pour le maire de la ville, mais il espère, à terme, économiser 25% de sa facture énergétique.
Des mines de Lorraine, aux nappes phréatiques de la Champagne-Ardenne jusqu'aux failles sismiques d'Alsace, les ressources géothermiques de la région sont inépuisables, mais pas suffisamment exploitées pour l'Agence de l'Environnement (ADEME).

De l'eau à plus de 170°

En Alsace, il a fallu aux ingénieurs 20 ans pour mettre au point une centrale géothermique. A Soultz-sous-forêts, on produit de l'électricité grâce à la géothermie profonde. Un pari risqué mais réussi. Si bien qu'aujourd'hui d'autres centrales quasi identiques voient le jour, comme à Rittershofen. Ce procédé est sans incidence pour la nature. Il permet d'économiser tous les ans 16.000 tonnes d'énergies fossiles. Une prouesse rendue possible par la qualité du sol alsacien.

Mais la géothermie a aussi ses victimes

Les habitants de Lochwiller (petit village alsacien) peuvent en témoigner. En 2008, le forage d'un lotissement vire au cauchemar. Le maître d'ouvrage libère une eau sous pression qui au contact de la roche forme une couche de gypse. L’ensemble du sol de la ville se gonfle alors et les maisons se fissurent une à une. Pour éviter des drames similaires, le bureau de recherches géologiques minières (BRGM) cartographie le territoire et identifie les zones à risques. Mais les géologues n'en sont qu'au début. Tout l'hexagone n'a pas encore été cartographié et les cartes devront être plus précises à l'avenir pour que la géothermie se développe.

Sur le même sujet

réponse objet mystère 15/5

Près de chez vous

Les + Lus