Affaire Mosser : le procès du mari a commencé à Colmar

Les dossiers de la défense lors de l'ouverture du procès Mosser. / © Maxppp
Les dossiers de la défense lors de l'ouverture du procès Mosser. / © Maxppp

Eric Mosser, accusé du meurtre de sa femme Isabelle en 2013 à Illfurth, comparaît depuis lundi devant la Cour d'Assises du Haut-Rhin. Il clame son innocence.

Par PhD

C'est le procès le plus important de l'actuelle session de la cour d'assises du Haut-Rhin. Âgé de 48 ans, Eric Mosser est soupçonné d'avoir tué sa femme en 2013 à Illfurth. L'accusé clame son innocence. Il est défendu par maître Dupond-Moretti, le célèbre ténor du barreau et par maître Donat. Le verdict sera rendu vendredi prochain après une semaine de débats.


L'affaire 

Isabelle Mosser, 40 ans, a été poignardée dans sa maison un jour de septembre 2013. C'est son mari Eric qui, inquiet de ne pas avoir de ses nouvelles, était retourné au domicile familial d'Illfurth en fin d'après-midi le 12 septembre. C'est lui qui a découvert le corps d'Isabelle, allongée sans vie dans une marre de sang au rez-de-chaussée de leur maison, victime de 8 coups de couteau. Le domicile des Mosser semblait avoir été fouillé.
Les pièces à convictions lors du procès Mosser / © Marie Pouchin
Les pièces à convictions lors du procès Mosser / © Marie Pouchin


En mars 2016, deux ans et demi après la découverte du corps, le juge d'instruction a rendu une ordonnance de mise en accusation et renvoyé Eric Mosser devant les assises pour le meurtre de sa femme. L'homme est incarcéré à Mulhouse depuis juin 2014, il se dit innocent et a déjà demandé neuf fois sa remise en liberté, qu'il n'a jamais obtenu.   


Premier jour du procès:

La mère, la soeur et le beau-frère de la victime attendent ce procès depuis 3 ans et demi.
Ce matin, lorsqu'Eric Mosser est entré dans le box des accusés, l'ambiance est glaciale, aucun regard n'est échangé.
La famille est convaincu que l'époux a tué sa femme de 8 coups de couteau.
L'homme est décrit comme imulsif, sanguin, il menait une double vie.

A l'époque, les enquêteurs avaient d'abord penché pour un cambriolage qui avait mal tourné, vu le désordre à l'intérieur de la maison. Mais aucune effraction, aucun vol n'a été prouvé. Les prélèvements ne donnent pas grand chose.
En épluchant l'emploi du temps du mari, les enquêteurs découvrent un trou inexpliqué. Eric Mosser s'emmêle dans ses déclarations. Les soupçons s'accumulent mais sans preuve.

Son avocat, Maître Eric Dupond-Moretti dénonce une enquête à charge.
Il évoque la thèse d'un 3ème homme.
La défense a 5 jours pour démontrer que toutes les pistes n'ont pas été explorées pour arracher l'acquittement, la grande spécialité de l'avocat.
Eric Mosser risque 20 ans de réclusion.

1er jour du procès d'Eric Mosser aux Assises du Haut-Rhin
D'après la défense, le dossier est vide. Maitre Dupond-Moretti, l'avocat d'Eric Mosser, a 5 jours pour démontrer que toutes les pistes n'ont pas été explorées. - France 3 Alsace - Reportage de Marie Pouchin et de Jérôme Gosset. Montage d


Sur le même sujet

Maison incendié à Vrécourt (88)

Près de chez vous

Les + Lus