Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Histoires 14-18 : les prisonniers roumains de Soultzmatt

Collection privée de la ville de Soultzmatt
Collection privée de la ville de Soultzmatt

687 soldats roumains reposent dans ce cimetière militaire de Soulzmatt. Après l’entrée de la Roumanie dans le conflit au coté des Alliées en 1916, ces soldats, faits prisonniers chez eux sont envoyés dans la province allemande la plus à l’ouest, l’Alsace.

Par France 3

Au début de l’année 1917, par un froid extrêmement vigoureux, les habitants de Soultzmatt voient arriver des soldats roumains exténués et amaigris… Ils sont parqués dans un camp et astreints à de durs travaux de coupe de bois dans les pentes d’un massif voisin. Un travail harassant et pratiquement rien à manger, ce sont les conditions de vie inhumaines réservées à ces prisonniers.

Des prisonniers soutenus par la population

Malgré les interdictions et les menaces de l’armée impériale allemande, la population locale, émue par les souffrances des pauvres prisonniers roumains, tente clandestinement de leur donner de la nourriture. Malgré cette aide précieuse, les soldats roumains meurent d’épuisement et de faim… Entre février et mars 1917, c’est une hécatombe. Les décès se comptent par dizaines chaque jour.

Histoires 14-18 : les prisonniers roumains de Soultzmatt
Source archives : Collection privée de la ville de Soultzmatt - France 3 - A. de Chalendar


Dans ce cimetière militaire de Soultzmatt sont regroupés tous les soldats roumains décédés sur le sol alsacien pendant la 1ère guerre mondiale.
La reine Marie et le roi Ferdinand de Roumanie viendront se recueillir sur place en 1924. Une plaque officielle sera inaugurée, rappelant le martyre qu’ont subi ces prisonniers…


 

Sur le même sujet

L’aire d'accueil des gens du voyage de la Prayelle à Sedan fermé pour travaux

Près de chez vous

Les + Lus