Jean Rottner lâche François Fillon

Quatorze maires ou élus Les Républicains dont le maire de Mulhouse appellent François Fillon à "se retirer immédiatement" de la course à la présidentielle.

Par Alexandra Bucur, Danièle Léonard

Un appel de maires a été lancé ce jeudi soir pour appeler François Fillon à "retirer immédiatement sa candidature".
L'initiative, pilotée par le maire Les Républicains de Mulhouse Jean Rottner, est cosignée par des maires comme Arnaud Robinet (Reims), proche de Bruno Le Maire, ou Gaël Perdriau (Saint-Etienne), qui avait annoncé dès hier qu'il retirait son soutien à Fillon.
Jean Rottner appelle F.Fillon à se retirer
Le maire de Mulhouse lance cet appel avec plusieurs élus LR au candidat de la droite et du centre - France 3 Alsace - G.Dreyer/V.Lemiesle

Le texte de l'appel

"Le fonctionnement de notre démocratie est aujourd’hui à bout de souffle. A la veille d'une échéance capitale pour notre pays, nous n’avons jamais connu une telle situation de confusion et de désordre.

Sur le fond, une majorité de nos concitoyens estime que seule une alternance pourrait sortir notre pays du marasme. Mais les conditions ne paraissent plus réunies pour que notre candidat puisse porter sereinement notre projet et nos valeurs et nous risquons de connaître, soit une prolongation des années Hollande, soit l’élection de Marine le Pen. C’est une alternative que nous ne pouvons pas laisser advenir sans réagir.

Si, hier, la primaire légitimait un homme et son programme, aujourd'hui un pacte moral a été rompu. Il ne s'agit plus de faire de la résistance mais de reconstruire notre pays. Les Français, que nous rencontrons quotidiennement dans nos mandats de proximité, l'expriment avec fermeté. Ils adhèrent à nos idées, mais ils ne valident plus ces pratiques d’un autre âge. Les Français exigent de la transparence et le respect de la parole donnée.

La situation est exceptionnellement grave et menace d'une instabilité durable nos institutions et notre cohésion nationale. Nous sommes des élus issus du terrain et de la proximité. Chaque jour, nous prenons le pouls de la vie des Français et nous sommes en mesure, dans le temps qui nous sépare des échéances, d'impulser un débat de fond qui puisse mettre la droite et le centre en situation de l'emporter

Dans ce contexte et ce climat délétère, nous, élus de la droite et du centre, demandons solennellement à François Fillon de prendre ses responsabilités et de tenir sa parole face aux Français en démissionnant en cas de mise en examen. C'est à cette condition que le peuple retrouvera sa pleine et entière liberté afin de choisir le projet de redressement dont la France a besoin."


Les signataires : Jean Rottner, maire de Mulhouse, vice-président du Conseil régional Grand Est, Arnaud Robinet, député-Maire de Reims, Catherine Vautrin, présidente de Reims Métropole, Députée, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, David Valence, maire de St Dié des Vosges, conseiller régional Grand Est, Laurent HENART, maire de Nancy, Jean-René ETCHEGARRAY, maire de Bayonne, Pascal BLANC, maire de Bourges, Laurent LAFON, maire de Vincennes, Brigitte FOURE, maire d’Amiens, Virginie DUBY-MULLER, député et conseillère régionale de Rhône-Alpes, François WERNER, maire de Villers les Nancy, conseiller régional Grand Est, Bernard BONNE, président du Conseil départemental de la Loire, Valérie DEBORD, vice-président du Conseil régional Grand Est, adjointe au Maire de Nancy

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

La VHD, maladie hémorragique décimes les lapins dans le Haut-Rhin

Près de chez vous

Les + Lus