Relaxe pour le voleur du Gravitron, attraction phare de la foire de Mulhouse

Le forain qui avait volé l'attraction phare de la foire-kermesse de Mulhouse en juillet dernier, avant de la transporter jusqu'en Corse, a été relaxé mercredi par le tribunal correctionnel.

Par A.B.

"Dupé", "facture à l'appui", Maître Mahi, avocat du forain âgé de 47 ans, a expliqué que son client avait été floué après une transaction commerciale avec le propriétaire hollandais du Gravitron, un manège à sensations.
"Le Hollandais a vendu à mon client un Gravitron (...) Le problème c'est que mon client n'a pas été destinataire du bon manège et en plus celui qu'on lui a livré est défectueux et ne vaut pas le prix payé", a plaidé Me El Mahi devant le juge.

Le Gravitron et sa remorque - 15 tonnes, 22 mètres de long - s'étaient volatilisés lundi 17 juillet, en pleine après-midi, sur le parking du Parc des expositions de Mulhouse, quelques jours avant l'inauguration de la foire de la ville.
Les enquêteurs du commissariat de Mulhouse avaient multiplié les auditions et les perquisitions pour le retrouver. En vain.
Jusqu'à ce qu'un forain basé à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) ne se rende de lui-même, avouant s'être rendu à Mulhouse avec son camion pour s'en emparer.

Selon lui, le propriétaire du Gravitron lui avait vendu, quelques mois plus tôt, une attraction similaire pour 70.000 euros.
"C'est lorsque j'ai commencé à le monter que j'ai constaté qu'il m'avait livré le Starship XXL et non pas la Gravitron XXL... Et impossible d'avoir le vendeur au téléphone", a avancé mercredi le forain lors de sa comparution.
Grâce aux indications du voleur, le manège avait été retrouvé dans un hangar en Corse, où il était arrivé après une traversée en ferry.
Le propriétaire hollandais du Gravitron a depuis récupéré son attraction et versé 15.000 euros au forain relaxé en compensation.

Sur le même sujet

Sécurité : Une concertation pour mieux pour mieux répondre aux attentes du terrain

Près de chez vous

Les + Lus