Alice et Christian : une histoire d'amour “made in 14/18” au cœur d'un sons et lumières à Chaumont

Les Amis de Buxières en pleine répétition pour leur spectacle 2017 "Lafayette, nous voilà !" / © France 3 Champagne-Ardenne / S.Janeczko
Les Amis de Buxières en pleine répétition pour leur spectacle 2017 "Lafayette, nous voilà !" / © France 3 Champagne-Ardenne / S.Janeczko

Comme tous les ans, l'association "Les Amis de Buxières" préparent un son et lumière. Cette année, il s'intitule "Lafayette, nous voilà", pour fêter le centenaire de l'arrivée des Américains à Chaumont. RDV du 11 au 15 août à partir de 22 heures zone "Plein Est" dans la capitale haut-marnaise. 

Par Céline Lang

Cette année, l'association des "Amis de Buxières" a voulu s'intéresser à la Grande Guerre, dans le cadre du centenaire, et particulièrement à l'arrivée des Américains à Chaumont en 1917.

Les organisateurs ont donc pris, comme fil rouge de ce spectacle de sons et lumières, l'histoire d'amour imaginée entre Christian, soldat américain d'origine mi-française, mi-amérindiennne, et Alice, une gantelière de l'usine Tréfousse à Chaumont.

Pour suivre leurs aventures, une trentaine de tableaux vont se succèder. A travers ce spectacle, l'association souhaite montrer le Chaumont de 1917 et l'impact qu'a eu l'arrivée des Américains sur le territoire Haut-Marnais.

Encore en pleines répétitions, ils donnent donc rendez-vous au public du 11 au 15 août à partir de 22 heures zone "Plein Est", pépinière d'entreprises dans la capitale haut-marnaise.

L'histoire

Chaumont, été 1917 : l'échec des grandes offensives de la Somme, les mutineries de régiments matées par des éxécutions, les premiers soviets de soldats qui désorganisent l'armée du Tsar, ont rendu la situation des Poilus extrêmement délicate. Combien de temps nos soldats vont-ils pouvoir tenir encore face aux Allemands qui commencent à replier leurs troupes du front russe sur le front français ?

C'est alors qu'arrive dans la ville préfecture, le Général Pershing à la tête du Corps Expéditionnaire américain. Le choix qu'il a fait de cet endroit va se révéler hautement stratégique et modifier profondément la vie des Chaumontais et des Haut-Marnais dans leur ensemble.

Tandis que la ganterie Tréfousse continue désormais ses activités de travail du cuir bien davantage pour l'armée que pour les élégantes, les Américains installent toutes les structures d'accueil nécéssaires à leurs troupes : écoles militaires, hôpitaux, communications... La rencontre de deux cultures !

Alice, la jolie gantière "première main" de l'usine Tréfousse, saura t-elle résister au séduisant soldat américain moitié d'origine française par son père trappeur et moitié Lakota par sa mère amérindienne ? Et pourquoi ne quitte t-il jamais son poignard ?

Leur rencontre servira de fil rouge à l'épopée qui se construit actuellement au coeur des commémorations du centenaire de la présence américaine. Elle sera aussi intégrée à des tableaux historiques à grand spectacle tels que défilés, offensives, cérémonies, bal du 14 juillet avec les personnages célèbres d'alors tels que le président Wilson, le général Pershing, le maire Lévy Alphandéry et aussi Poincaré, Clémenceau, Foch...en chair et en os !

Sur le même sujet

Les préparatifs du spectacle son et lumières à Chaumont

Près de chez vous

Les + Lus