Attaque des Champs-Elysées : les gendarmes visés appartiennent à l'escadron mobile de Chaumont

© Thomas Padilla / MaxPPP
© Thomas Padilla / MaxPPP

Un homme a foncé ce lundi après-midi sur un fourgon de gendarmes haut-marnais qui descendait les Champs-Élysées. L'assaillant est décédé. Il n'y a pas eu de blessés.

Par IG

Une voiture a foncé ce lundi sur un escadron de gendarmes mobiles de Chaumont, qui roulait sur les Champs-Élysées. 

L'attaque est survenue peu avant 16 heures. Les gendarmes chaumontais, en mission à Paris, se rendaient vers la place de la Concorde pour encadrer une manifestation. Alors qu'ils descendaient la célèbre avenue, ils ont été percutés par une berline.

La voiture s'est embrasée à la suite de la collision. L'assaillant âgé de 31 ans est décédé. Il n'y a pas eu de blessés.

Une bonbonne de gaz, une kalachnikov et deux armes de poing ont été trouvées dans le véhicule. Il s'y trouvait "un certain nombre d'armes, d'explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture", a indiqué de son côté le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Les gendarmes chaumontais seront en repos ce mardi. Il rentreront en Haute-Marne lundi prochain.

Regardez ce reportage sur les premiers pas de l'enquête : 

Les débuts de l'enquête après l'attaque des Champs-Elysées
Reportage sur les premiers pas de l'enquête après l'attaque d'un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées  - France Télévisions



Sur le même sujet

Visite de Jean-Michel Blanquer en Alsace

Près de chez vous

Les + Lus