La MJC de Chaumont en sursis ?

Difficultés à la MJC de Chaumont

La MJC de Chaumont, en Haute-Marne, lance un appel aux collectivités. Avec un déficit de 150 000 euros, la structure s'inquiète pour son avenir. Le départ cette année de deux professeurs a fait chuter le nombre d'adhérents.

Par L.L

La culture souffre et la MJC de Chaumont  n'est pas épargnée. Depuis plusieurs mois, les membres de l'association sont très inquiets. En cause : un très lourd déficit financier de 150 000 euros. Stabilisé autour de 110 000 euros depuis plusieurs années, le départ de deux professeurs a encore alourdi la dette. Certains adhérents n'ont pas renouvelé leurs cotisations.

La Maison des Jeunes et de la Culture demande aujourd'hui aux collectivités ainsi qu'au public de l'aider financièrement. Il en va de sa survie. Sans cela, la structure ne pourra pas maintenir toutes les activités proposées.

Danse, musique, théâtre, ateliers son, arts plastiques, sport, l'association est née le 17 novembre 1955. C'est l'une des premières MJC de France.

Le "mouvement" des Maisons des Jeunes et de la Culture a a vu le jour à la fin de la guerre 1939-1945.

La Municipalité de Chaumont a mis à la disposition de la jeunesse un immeuble (extrait d’un des premiers comptes-rendus de CA – 16/01/1956)


La vocation de la MJC de Chaumont :

  • offrir aux associations locales un lieu de rassemblement et de pratique des activités
  • permettre aux jeunes de Chaumont d'avoir un foyer agréable et favoriser leur entrée dans la société (formation, citoyenneté, éducation populaire) 

Sur le même sujet

Visite de Jean-Michel Blanquer en Alsace

Près de chez vous

Les + Lus