Cigeo : Un débat public sur internet à propos des déchets radioactifs

© Photo : Johannes Eisele / AFP, image d'illustration
© Photo : Johannes Eisele / AFP, image d'illustration

Initialement prévue le 11 juillet à Chaumont, la réunion publique a définitivement été annulée, mais le débat se déroulera sur internet ce jeudi dès 19h à cette adresse : debatpublic-cigeo.org

Par Lionel Gonzalez

Jeudi 11 juillet aura lieu le tout premier débat contradictoire en ligne, sur le thème de la diversité des déchets radioactifs. Cette formule interactive inaugurera une série de débats contradictoires de 90 minutes, diffusés en direct sur le site du débat public.

Comment exprimer sa parole ?

Le public a la possibilité de poser ses questions par SMS (envoyez DEBAT au 32321 suivi de votre question. Service gratuit hors coût du SMS) via Facebook et Twitter, par mail ou sur le site du forum citoyen. Le débat est animé par un membre de la commission particulière du débat public (CPDP), avec le concours d’un journaliste. Il rassemblera un représentant du maître d’ouvrage et des experts indépendants français et étrangers.

L’objectif de ce débat est de répondre en temps réel aux questions posées, de manière pluraliste et contradictoire. Les échanges entre les différentes parties et intervenants permettront d’éclairer les internautes.

L’expérience et les connaissances du maître d’ouvrage ainsi que d’experts indépendants, contribueront à traiter de manière approfondie et contradictoire plusieurs thématiques relatives au projet soumis au débat public.

Premier débat contradictoire jeudi 11 juillet à 19h


La réunion aura pour thème la diversité des déchets radioactifs.

Plusieurs questions seront abordées :
  • Quels produits entrent dans la catégorie des déchets radioactifs ?
  • D’où viennent-ils et comment sont-ils gérés aujourd’hui ?
  • Quels déchets sont destinés à Cigéo ?
  • Quelle est leur durée de vie ?
  • Quels sont les volumes de déchets prévus dans Cigéo ?
Ce tout premier débat contradictoire sera animé par Claude Bernet, président de la CPDP, avec la participation de :
M. Benjamin Dessus, ingénieur, économiste et président de l’association Global Chance.

Il est l’auteur de différents ouvrages sur l’énergie et le nucléaire
  • François Besnus, directeur « Déchets et géosphère », Pôle « Radioprotection, environnement, déchets et crise », IRSN
  • M. Fabrice Boissier, directeur de la maîtrise des risques à l’Andra, maître d’ouvrage du projet

Le débat début ce jeudi 11 juillet sur www.debatpublic-cigeo.org dès 19h00​

© debatpublic-cigeo.org
© debatpublic-cigeo.org

 

Débats publics annulés...

Le débat prévu le 11 juillet 2013 à Chaumont avait été annulé par les organisateurs de la Commission nationale du débat public (CNDP). Deux autres débats publics concernant le site de stockage de déchets radioactifs envisagé à Bure (Meuse), prévus les prochains jours, ont aussi été annulés.

Les trois précédents débats avaient déjà été reportés et deux autres empêchés par les opposants au projet.

Dans un communiqué, la Commission CNDP constate indique l'impossibilité de tenir les réunions publiques des 23 mai et 17 juin dernier et décide d'annuler les réunions prévues à Cherbourg le 27 juin, à Ligny-en-Barrois (Meuse) le 4 juillet et à Chaumont le 11 juillet.

Lancé début mai sur internet, le débat sur le Centre de stockage profond réversible de déchets radioactifs (Cigéo) de Bure a tourné au fiasco :
lors des deux premières réunions publiques, le 23 mai à Bure et le 17 juin à Bar-le-Duc, les opposants au projet sont parvenus à faire avorter les débats quelques minutes après leur lancement.
Face à cette fronde, les organisateurs avaient eux-même décidé de reporter sine die trois autres réunions publiques, prévues à l'origine à Saint-Dizier et Joinville (Haute-Marne) les 30 mai et 6 juin, puis à Nancy le 20 juin.

A lire aussi

Sur le même sujet

Images d'archives - Prunelle et Philou au zoo de l'Orangerie

Près de chez vous

Les + Lus