Examens 2017
avec

Rechercher un résultat

A Langres, l'Epide offre une seconde chance aux jeunes en décrochage scolaire

© Ebe Yves-Olivier
© Ebe Yves-Olivier

Créé en 2006, l'établissement pour l'insertion dans l'emploi (Epide) accueille chaque année 90 volontaires. Le but : leur réapprendre les savoir-faire de base et les accompagner à définir leur projet professionnel.

Par F.M, M.M et Y-O.E

Il est 8h. Dans la cour, les 90 élèves volontaires sont parfaitement alignés, tels des militaires à l'entraînement. A Langres, à 36km de Chaumont (Haute-Marne), 37 agents encadrent ces jeunes aux parcours difficiles. Au programme : remise à niveau, formation à l'information et élaboration du projet professionnel de chacun d'entre eux.

"Notre première mission est d'offrir un cadre"


Sport, discipline, inspection des chambres… Le centre a tout d'une école militaire… avec la bienveillance en supplément.

"Notre première mission est d'offrir un cadre. Un cadre structurant mais avant tout bienveillant. On va montrer de l'intérêt pour ces jeunes, on va les accompagner de façon individuelle", explique Thierry Preud'homme, conseiller Education et Citoyenneté de l'Epide.

"Je n'ai pas de diplôme"


Chris Menegheti vient de Bouvron en Meurthe et Moselle pour découvrir l'Epide de Langres pendant 24 heures. Timide et à tout juste 18 ans, il explique les raisons de sa venue : "Je n'ai rien. Je n'ai pas de diplôme et je ne sais pas quoi faire."

Faustine Arena avait un parcours similaire. En quelques mois, cette jeune femme constate sa métamorphose : "J'ai retrouvé confiance en moi, j'ai appris de mes erreurs. (…) Aujourd'hui je sais que si je crois en quelque chose je peux y arriver"

Un volontaire sur deux trouve un emploi


Vincent Rougeaux remarque lui aussi des changements. Des transformations qu'il assimile aux méthodes presque militaires de la structure : "Avec la marche au pas et tout ce qu'on apprend ici, on est obligés de rentrer dans le cadre. D'être respectueux et d'apprendre ce qui est important."

Classes réduites, enseignements fondamentaux, sensibilisation à la citoyenneté et suivi personnalisé… autant d'ingrédients qui permettent à un volontaire sur deux de trouver un emploi ou une formation à la sortie de l'Epide.

Retrouvez notre reportage

L'Epide de Langres
Dans l'Epide de Langres, 90 jeunes qui ont décroché scolairement sont accompagnés pour s'insérer professionnellement. - France 3 Champagne-Ardenne - Maxime Meyer, Yves-Olivier Ebe et François-Florent Théry

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Partir en bus low cost depuis Strasbourg

Près de chez vous

Les + Lus