Au soir du second tour des élections législatives en Lorraine, nous vous proposons un état des lieux de ce srutin en huit points.

Records d'abstention

Ce second tour a permis de constater de nouveaux records d'abstentions pour un scrutin législatif. Avec des chiffres parfois impressionnants : toutes les circonscriptions de Lorraine affichent au moins 52% d'abstention et neuf d'entre-elles dépassent même les 60% !
Et comme au premier tour c'est la huitième circonscription de Moselle qui bat le record de la plus faible mobilisation électorale avec une abstention de 67,30%.

Une abstention que tente d'expliquer notre politologue François Laval, le directeur du campus franco-allemand de Sciences Po Paris à Nancy.
Post video Facebook- Analyse de l'abstention en Lorraine par François Laval

En Marche freiné

Douze députés La République en Marche ou apparenté (un MoDem), dont la majorité (sept) vient de Moselle, ce n'est finalement pas la razzia annoncée.
Malgré un carton plein à Metz, mais aussi à Nancy.

Et somme toute cela permet de maintenir un équilibre de représentativité entre les différentes grandes composantes de la vie politique française actuelle.
Bien sûr l'abstention n'est pas représentée et le Front National non plus.
En Marche : 12 nouveaux députés

La Lorraine compte désormais 12 députés la république en Marche pour 21 circonscriptions. Tour d'horizon de leurs réactions.  - France 3 Lorraine  - Benoit de Buttler


le FN atomisé

Battu dans les urnes, le mouvement d'extrême-droite n'aura aucun député lorrain à l'assemblée nationale. Contrairement à ce que ses représentants et ses militants espéraient après les chiffres és par Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle. Une problématique qui n'est pas nouvelle : comment est-il possible qu'un quart de l'électorat français ne puisse être correctement représenté à l'Assemblée Nationale. La question est une nouvelle fois posées. De même que celle de la proportionnelle...
En attendant, même si le terreau du FN reste fertile dans notre région, permettant dimanche dernier à sept candidats de se présenter au second tour, le report des voix des autres mouvements en sa faveur au second tour reste le plus souvent une gageure.

Un PS moribond

Les socialistes avaient obtenu onze sièges à l'Assemblée Nationale lors du précédent scrutin législatif. A l'issue de ce second tour, dimanche 18 juin 2017, Dominique Potier, réélu dans la cinquième circonscription de Meurthe-et-Moselle fait figure de dernier des Mohicans.
Il est désormais le seul socialiste de Lorraine à siéger à l'Assemblée Nationale... 
La réaction de Dominique Potier (5405)

La droite qui résiste

Elle était supposée avoir un boulevard devant elle pour la Présidentielle. Mais Fillon a échoué.
Elle était annoncée balayée par la vague de l'électorat Macron pour les législatives. Mais, en Lorraine en tout cas, la droite, alliée au centre, a plutôt bien résisté.
Elle conserve un siège sur deux en Meuse et fait le grand chelem dans les Vosges. Et même si elle n'obtient qu'un député en Meurthe-et-Moselle et un en Moselle, elle affiche au final le score honorable de sept députés dans la nouvelle Assemblée Nationale. Soit seulement trois de moins que lors de la précédente mandature.

L'unique député LFI

C'est une élection sur laquelle peu de gens aurait parié avant le premier tour. Mais la multiplication des candidats se réclamant de l'étiquette En Marche, sans en avoir l'investiture, a largement brouillé les cartes et disséminé les voix. de sorte que dimanche dernier, Caroline Fiat, candidate de La France Insoumise, s'est retrouvé en duel avec son adversaire du Front National. Et est devenue l'unique député en Lorraine du mouvement d'extrême-gauche emmené par Jean-Luc Mélenchon.
Pont-à-Mousson : Caroline Fiat seule élue LFI

Dans la 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle, Caroline Fiat candidate de la France insoumise l’a emporté face au candidat FN. Cette militante devient la première aide-soignante jamais élue à l'Assemblée Nationale.  - France 3 Lorraine  - Jean-Christophe Panek et Anne Ployart


Six femmes pour 21 sièges

François Laval et la représentativité des femmes

 

Les députés lorrains en quelques chiffres :

  • 12 LREM dont un MoDem
  • 5 Les Républicains
  • 1 UDI
  • 1 DVD
  • 1 PS
  • 1 La France Insoumise
  • 0 FN