Féculerie d'Haussimont : une patate d'enfer

La féculerie d'Haussimont vise à terme la transformation de 500 000 tonnes de pommes de terre chaque année. / © Philippe Mercier / France 3 Champagne-Ardenne
La féculerie d'Haussimont vise à terme la transformation de 500 000 tonnes de pommes de terre chaque année. / © Philippe Mercier / France 3 Champagne-Ardenne

Dopée par la forte demande des marchés asiatiques, la production de pommes de terre a fortement augmenté cette année sur le site marnais.

Par Grégoire Schott

La campagne féculière qui a débuté début septembre est un temps fort pour tous les producteurs de pommes de terre et pour les salariés de la féculerie d'Haussimont dans la Marne. Une féculerie qui a fait l'objet d'importants investissements et qui cette année va doubler sa production de fécule. La demande sur les marchés asiatiques notamment ne cesse d'augmenter car la fécule de pommes de terre est très présente dans l'agroalimentaire (nouilles chinoises, sauces, soupes deshydratées ...). 50% de la production de la féculerie d'Haussimont est ainsi exportée vers l'Asie.

La féculerie d'Haussimont double sa production
La campagne féculière a débuté le 1er septembre. Un temps fort pour tous les producteurs de pommes de terre et pour les salariés de la féculerie d'Haussimont dans la Marne. Intervenants : Thibaut Mayet - Responsable d'exploitation de la féculerie ; Nicolas Brucelle - Saisonnier sécheur ; Kevin Boulland - Opérateur spécialisé raffinage ; Christophe Brodiez - Agriculteur Administrateur stagiaire de la Coopérative Tereos ; Vincent Grégoire - Responsable du service agricole Tereos ; Boris Pageot - Agriculteur Coopérateur Tereos ; Vincent Grégoire - Responsable du service agricole Tereos ; Thibaut Mayet - Responsable d'exploitation de la féculerie - France 3 Champagne-Ardenne - Marie-Line Fournier / Philippe Mercier / Véronique Brice

 

Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus