Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Reconversion de Châlons : le point mensuel sur les projets en cours

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Tous les mois, les acteurs du Contrat de Redynamisation du site de Défense de Châlons se réunissent en comité de pilotage. Parmi les dossiers du jour : la restructuration du centre commercial du Verbeau, la venue de deux entreprises et la création d'une dizaine d'emplois. 

Par L.L

Le contrat de redynamisation de Châlons a été signé le 28 août 2015, après la dissolution du 1er régiment d'artillerie de marine. Depuis, de nombreux projets se sont montés pour combler le départ de ce millier de militaires. La ville bénéficie d'une enveloppe de 130 millions d'euros + une rallonge de 68 millions d’euros de fonds publics pour l’aide aux entreprises jusqu’en 2019. 

Lors du comité du lundi 20 février 2017, plusieurs aides ont été actées : 

Requalification du centre commercial du Verbeau 

Situé dans le quartier prioritaire sud de Châlons, le centre commercial va être entièrement restructuré (construction d'un nouvel ensemble, destruction de l'ancien). Ce projet a été sorti du programme de rénovation urbaine du Verbeau qui est en cours d’élaboration.

Investissement global : 3 445 000 euros HT
Aide à l'investissement : 2 462 600 euros HT

La ville de Châlons, le Conseil régional l'Etat et le FEDER ( Fonds européen de développement économique et régional) participent à son financement.

Réhabilitation de l'ancien site industriel TOIC de Châlons (avenue de Paris) 

Cet ancien site industriel a vocation à devenir un hôtel d'entreprises géré par La Semcha (avec un espace dédié aux entreprises de l'économie sociale et solidaire, un espace de bureaux collectifs et des salles de réunion).

Le Conseil régional, l'Etat et le FEDER financent les travaux de réhabilitation.

Investissement global de 2 098 000 € HT
Aide à l’investissement : 631 850 € HT

SASU ABC

Création d’une entreprise spécialisée dans la communication

Investissement global de 11 375 € HT
Aide à l’investissement : 3 411 € HT
Création de 2 emplois

SAS SICC

Création d'une entreprise spécialisée dans le commerce de gros en import/export avec la Chine.

Investissement global de 121 600 € HT
Aide à l’investissement : 20 441 € HT
Création de 2 emplois

TEREOS

Augmentation des capacités de traitement du site de Haussimont.

Investissement global de 18 382 000 € HT
Aide à l’investissement : 165 000 € HT
Création de 6 emplois

Le comité de pilotage mensuel  du CRSD travaille autour de 4 axes:

  • Faire un suivi de l'avancement des travaux de la mission CRSD
  • faire un point de suivi global du dispositif (dossiers entrants, suivi des dossiers existants, nouvelles pistes de développement local...)
  • assurer le suivi des exonérations fiscales et sociales
  • acter les financements des dossiers aboutis
Revoir l'émission Dimanche en Politique consacrée à Châlons et au Contrat de Redynamisation du site de Défense de Châlons. Le député-maire de Châlons, Benoist Apparu, était l'invité de Vincent Thollet.


Redynamisation de Châlons-en-Champagne Premier bilan 8 mois après la mise en place du contrat
Pour compenser les conséquences économiques et démographiques des dissolutions d'une brigade et d'un régiment châlonais, le gouvernement avait mis en oeuvre un plan d'accompagnement : le Contrat de Redynamisation du Site de Défense destiné à faciliter la transition du territoire. Bilan 8 mois après. - France 3 Champagne-Ardenne - N. Fachet / P. Mercier / F. Thery

contrat de redynamisation pour aider Châlons-en-Champagne
Après le départ de ses 1.000 militaires, c'est la mobilisation pour aider Chalons-en-Champagne à tourner la page. Le contrat de redynamisation du site de Défense (CRSD). Châlons-en-Champagne bénéficie d'une enveloppe de 130 millions de l'Etat et des collectivités locales. La première opération concerne la plus grande entreprise prive de la ville, TI Automotive et ses 450 salariés. Une nouvelle chaîne de production a été en partie financée par le dispositif. L'objectif annoncé est de créer et surtout de maintenir de l'emploi.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

REIMS : immeuble insalubre

Près de chez vous

Les + Lus