Avez-vous vu ces affiches concernant la disparition d’Antoine Z. ?

Affiche 4x3 - Reims (Marne) / Vue aussi à Epernay, St-Dizier... / © Lionel Gonzalez
Affiche 4x3 - Reims (Marne) / Vue aussi à Epernay, St-Dizier... / © Lionel Gonzalez

Depuis quelques semaines, des affiches grand format (4mx3m) fleurissent dans certaines endroits de différentes villes du Grand Est et de la France. Un collectif se mobilise afin de retrouver le jeune Antoine, 16 ans, disparu à Clarensac (Gard).

Par LG

Antoine a disparu le 1er mars dernier à Clarensac dans le Gard. Selon nos collègues de France 3 Occitanie, l'enquête de gendarmerie piétine. Le collectif Antoine a décidé de multiplier les initiatives pour relancer l'avis de recherche concernant l'adolescent de 16 ans. L’été dernier, il a organisé une série de manifestations culturelles et sportives.
Une campagne de soutien a aussi été menée par des affichages dans toute la France. L’entreprise JC Decaux a porté, dans la cadre d’un mécénat « grandes causes », ces affiches sur des panneaux de grande taille (4 par 3). Ces affiches sont collées gracieusement lorsque les espaces ne sont pas loués par les grandes marques.

8 enquêteurs de la gendarmerie

Le parquet de Nîmes avait relancé un appel à témoin en mai dernier. 8 enquêteurs travaillent au sein d'une cellule de recherche. Fugue, enlèvement, suicide, accident : toutes les pistes continuent à être envisagées.

Un numéro vert

Un numéro vert et d'une adresse e-mail ont été mis en place pour tenter de recueillir le moindre élément qui pourrait faire progresser l'enquête : 0 800 97 14 30
sr-nimes.antoine@gendarmerie.interieur.gouv.fr


Rappel des faits

Le 1er mars 2016 Antoine sort de chez lui vers 13h30, pour se rendre chez un camarade. Il va ensuite au bureau de tabac de son village pour acheter un briquet avant de disparaître sans laisser de traces.
Antoine ZOIA, 16 ans, a disparu le 1er mars 2016 à Clarensac dans le Gard. Adolescent de 1m80, cheveux châtain roux, yeux marron.
Lors de sa disparition, il était vêtu d'un pantalon noir, d'un sweat à capuche noire et de chaussures de sport Puma.

Sur le même sujet

Que propose François Fillon pour les territoires ruraux ?

Actualités locales

Les + Lus