Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le centre d’appel de la banque en ligne ING Direct va fermer à Reims

Le centre d’appel de la banque en ligne ING Direct va fermer à Reims
Les 53 salariés de la plate-forme téléphonique ING Direct à Reims ont appris, un peu par hasard (ou par erreur) que leur site allait fermer ses porte le 31 mai 2017. Ils ont décidé de se mettre en grève (illimitée) dès ce mardi. Le plateau ING Direct est installé à Reims depuis 2007. - France 3 Champagne-Ardenne - Isabelle Forboteau, Paul-Antoine Boudet,

Les 53 salariés de la plate-forme téléphonique ING Direct à Reims ont appris, un peu par hasard (ou par erreur) que leur site allait fermer ses portes le 31 mai 2017. Ils ont décidé de se mettre en grève (illimitée) dès ce mardi. Le plateau ING Direct est installé à Reims depuis 2007.

Par LG / IF

C’est effectivement par un mail (qu’ils n’auraient pas dû recevoir) que les salariés de la première banque en ligne internationale ont appris (le 28 novembre dernier) la fermeture du centre d’appel rémois. Ils n’auraient jamais dû recevoir ce courrier qui expliquait en détail les différentes phases de la réorganisation de la société.
Les négociations du Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) sont loin de les satisfaire. Ils ont donc décidé de le faire savoir et de saisir les instances syndicales.

De son côté la direction de la société n'a pas souhaité s'exprimer.

Implantée en 2007, ING Direct était la 21e entreprise à s'installer à Reims grâce au travail de l'agence de développement économique. Investin'Reims, après avoir encaissé l'annonce du départ de la banque, reste optimiste.

En octobre dernier, on pouvait lire dans les colonnes de nos confrères des Echos que la banque allait supprimer 7.000 emplois, et ce, dans le but d’économiser 900 millions d’Euros par an. En décembre dernier nos confrères indiquaient également la fermeture des deux agences vitrines de Paris et Lyon, ainsi que le centre d’appel de Reims.

A Reims, c’est 53 personnes qui vont perdre leur emploi. Mais entre Paris, Lyon et Reims, c’est près de 70 salariés, spécialistes des services bancaires qui vont devoir pointer au chômage. D'ici 2021, 7.000 postes seront aussi supprimés en Belgique et au Pays-Bas.

Selon nos informations, le groupe hollandais ING Direct aurai fait un bénéfice de 4,5 milliards d’euros en 2016.

L’activité principale du centre d’appel de Reims est orientée vers la gestion de produits d’investissement. Suite à cette restructuration, cette activité serait redéployée vers le siège et gérée par une société de prestation de service, extérieur au groupe.

Installé depuis 2007

Cette plateforme s’est installée dans le quartier Clairmarais de Reims. L’investissement de cette installation s’élèverait à 850.000 euros sur un plateau téléphonique prévu sur 250.000m². Suite à la crise des subprime, il a été reconfiguré et revu à la baisse et ensuite partagé avec celui du boncoin.fr en 2011.

Sur le même sujet

L’aire d'accueil des gens du voyage de la Prayelle à Sedan fermé pour travaux

Près de chez vous

Les + Lus