Législatives dans la Marne : les résultats près de chez vous

© Photos fournies par les candidats
© Photos fournies par les candidats

Valérie Beauvais (LR), Aina Kuric (LREM), Eric Girardin (LREM) et Lise Magnier (LR) deviennent députés de la Marne. Charles de Courson (UDI) rempile pour un sixième mandat. Catherine Vautrin (LR) est évincée.

Par France 3 Champagne-Ardenne


1re circonscription : Reims - Bourgogne

La candidate LR Valérie Beauvais est élue députée avec 55,35% des voix. Elle a battu Gérard Chemla, candidat pour la Majorité Présidentielle, mais non investi par La République en Marche (44,65%).

C'était un duel très serré qui s'annonçait sur la première circonscription de la Marne. Le premier tour avait placé en tête l'avocat rémois Gérard Chemla. Mais seules 230 voix départageaient les deux concurrents.

Cette fois, Valérie Beauvais, ajointe à la mairie de Reims et conseillère régionale, a pris l'ascendant avec 2500 voix d'avance. A 54 ans, elle succède à Arnaud Robinet, qui sera son suppléant, permettant à la droite de garder cette circonscription.
 


Revoir la réaction de Valérie Beauvais, nouvelle députée :

Valérie BEAUVAIS (LR) - Circo5101
Valérie BEAUVAIS (LR) est élue députée de la 1ère circonscription de la Marne avec 55,35% face à Gérard CHEMLA (DIV) avec 44,65% des voix. - France 3 Champagne-Ardenne



2e circonscription : Reims - Fismes

Catherine Vautrin n'a pas résisté à la vague En Marche. A 56 ans, la vice-présidente de l'Assemblée Nationale a été évincée par une trentenaire quasi inconnue. 660 voix ont départagé les deux rivales.

Aina Kuric, la référente marnaise du parti d'Emmanuel Macron, a remporté l'élection avec 51,21% des voix. A 30 ans, cette chef d'entreprise dans l'oenotourisme, novice en politique, va faire son entrée dans l'hémicycle.

Au premier tour, la députée sortante avait 2700 voix de retard. Un écart qu'elle a certes réussi à diminuer grâce à une importante campagne de terrain dans l'entre-deux-tours, mais cela n'a pas suffi.

Catherine Vautrin devait convaincre les abstentionnistes du premier tour. Mais en cette période de défiance vis-à-vis de la classe politique, seuls 41,75 % des électeurs se sont déplacés dans les bureaux de vote de la 2e circonscription de la Marne.
 


Revoir la réaction de la nouvelle députée Aina Kuric :
 

Aina KURIC (REM) - Circo5102
Aina KURIC (REM), députée de la 2nd circonscription de la Marne élue avec 51,21% face à Catherine VAUTRIN (LR) avec 48,79% des voix. - France 3 Champagne-Ardenne



 

3e circonscription : Epernay


Surfant sur la vague présidentielle, le candidat de La République en Marche Eric Girardin a été élu député avec 59,97% des voix, soit 6.000 voix de plus que son concurrent Baptiste Philippo, secrétaire départemental du FN (40,03%).

Novice en politique, Eric Girardin a bénéficié des reports de voix de la gauche et de la droite. Le PS marnais avait ainsi clairement appelé à faire barrage au FN.
Le maire d'Epernay Frank Leroy avait aussi apporté son soutien à Eric Girardin pour le second tour, les candidats de la droite ayant tous deux été évincés au premier.

A 55 ans, Eric Girardin, conseiller en transmission d'entreprises et vice-président du CCRB, succède donc au député sortant Philippe Martin qui n'a pas souhaité se représenter.
 



4e circonscription : Châlons-en-Champagne

A 32 ans, la candidate LR Lise Magnier vient d'être élue députée avec 66,88% des voix. Elle succède à Benoist Apparu, le député-maire sortant de Châlons touché par la loi sur le non-cumul des mandats. Son rival du Front National Thierry Besson a recueilli 33,12% des suffrages exprimés dans cette 4e circonscription qui compte Beine-Nauroy, Châlons-en-Champagne, Givry-en-Argonne, Reims (quartiers Châtillons - Verrerie), Sainte-Ménehould, Suippes et Ville-sur-Tourbe.
 

Les clés pour comprendre la victoire de Lise Magnier (LR) en 3 points :

• Le duel était serré sur cette 4e circonscription de la Marne puisque seules 760 voix différenciaient Lise Magnier (LR) et Thierry Besson (FN) au premier tour de ces législatives. Il semblerait que la candidate LR, 32 ans, adjointe au maire de Châlons-en-Champagne et vice-présidente du Conseil départemental de la Marne, ait bénéficié du report des voix des deux candidats en 3e et 4e position, se revendiquant tous deux « Majorité présidentielle » : Bertrand Courot, maire DVD de Sainte-Ménehould et Anne-Sophie Godfroy, universitaire parisienne revenue dans sa ville natale (17,03% et 11,9% des voix au 1er tour).
• Le PS marnais avait quant à lui aussi clairement appelé à voter au second tour pour la candidate LR, histoire de faire barrage au Front National.
• La victoire de Lise Magnier peut enfin s’expliquer par le soutien tardif mais néanmoins public du 1er ministre Edouard Philippe à la veille du 1er tour. Car même si LREM n’avait investi personne sur l’ancienne circonscription de Benoist Apparu (LR), c’est bien à sa dauphine LR que le gouvernement avait choisi de donner ses faveurs.

Retrouvez la réaction de Lise Magnier (LR) au soir de son élection

Lise MAGNIER (LR) - Circo5104
Lise MAGNIER (LR) est élue députée dans la 4ème circonscription de la Marne avec 66,88% des voix face à Thierry BESSON (FN) avec 33,12% - France 3 Champagne-Ardenne



5e circonscription : Vitry-le-François - Sézanne

Charles-Amédée de Courson a été réélu député avec 71,57% des voix, battant le candidat FN Thomas Laval 28,43% dans cette 5e circonscription qui englobe Anglure, Avize, Écury-sur-Coole , Fère-Champenoise, Heiltz-le-Maurupt, Marson, Sezanne, Saint-Rémy-en-Bouzemont, Sompuis,  Thiéblemont-Faremont, Vertus, ainsi que Vitry-le-François Est et Ouest.
 

La vague de renouvellement de la classe politique qui semble emporter la France entière n’atteint pas le rivage de cette 5e circonscription de la Marne puisque les électeurs ont réélu le député sortant UDI Charles-Amédée de Courson avec 71,57% des voix, un des scores les plus écrasants sur notre territoire.
Le député sortant a donc réussi à mobiliser dans ce second tour, puisqu’il a gagné près de 7 500 voix supplémentaires par rapport au précédent dimanche. Il a par ailleurs manifestement bénéficié du report des voix du candidat LREM malheureux, Bertrand Trepo, battu avec près de 21% des voix au 1er tour. Un report logique qui visait à faire barrage au Front National.

Le PS marnais avait aussi appelé à voter pour les candidats UDI, LR et LREM arrivés en tête au 1er tour sur les circonscriptions 3 et 4 ainsi que la 5e, celle de Charles-Amédée de Courson, afin, là encore, de faire barrage au Front National, en l’occurrence, Thomas Laval.

Retrouvez la réaction de Charles-Amédée de Courson (UDI) au soir de sa réélection : 

Charles DE COURSON (UDI)
Charles DE COURSON (UDI) est réélu député de la 5ème circonscription de la Marne avec 71,57% des voix face à Thomas LAVAL (FN) avec 28,43% - France 3 Champagne-Ardenne


Le taux de participation

A ce second tour, le taux de participation dans le département de la Marne est de 41,72% (2012 : 54,1%).

Au premier tour, le taux de participation dans le département de la Marne était de 47,39% (2012 : 55,9%). 





 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Nouzonville : l'Etat devra verser 30.000 euros aux anciens patrons de Thomé-Génot

Près de chez vous

Les + Lus