Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Reims : les douanes détruisent 10 000 contrefaçons à l'approche de Noël

Reims : les douanes détruisent 10 000 contrefaçons à l'approche de Noël
Les douanes ont organisé ce mardi une opération de destruction d'objets contrefaits saisis cette année en Champagne-Ardenne. À Reims, ce sont près de 10 000 jouets, textiles, ou appareils électroniques qui ont été broyés. - France 3 Champagne-Ardenne - Mickaël MARTIN

Les douanes ont organisé ce mardi une opération de destruction d'objets contrefaits saisis cette année en Champagne-Ardenne. À Reims, ce sont près de 10 000 jouets, textiles, ou appareils électroniques qui ont été broyés.

Par M. F.

Les douanes ont organisé ce mardi à Reims, comme dans plusieurs villes de France, une opération de destruction de contrefaçons à l'occasion de la quatrième journée nationale.

10 000 articles saisis en Champagne-Ardenne cette année sont passés sous un rouleau-compresseur. Parmi eux, des jouets, du textile, mais aussi du parfum et des appareils électroniques.

À première vue, ces produits ressemblent aux objets originaux et semblent sans danger pour le consommateur. Mais les douanes avertissent que les matières utilisées pour la fabrication ne sont pas les mêmes, et peuvent présenter de graves risques pour la santé.

Des matières dangereuses

De nombreuses contrefaçons de poupées Monster High, qui s'annoncent comme l'une des meilleures ventes cette année, ont été découvertes par les douanes.

"Par exemple, les cheveux s'arrachent très facilement. La matière plastique utilisée contient une dose de phtalates très importante. Ce sont des substances dangereuses", détaille Jean-Louis Bouvier, directeur régional des douanes en Champagne-Ardenne.

"Si l'enfant suce une partie du jouet, une jambe par exemple, la substance est ingérée dans l'organisme. Ce sont des substances toxiques pour la reproduction. Donc quand l'enfant va être adulte, il peut ensuite connaître des problèmes de ce côté-là."

Au total, 38 000 objets ont été saisis depuis le début de l'année en Champagne-Ardenne. Un chiffre en forte hausse, il était de 25 000 l'an dernier. Cela fait suite à une importante saisie chez un distributeur en Haute-Marne. 

Sur le même sujet

Pépiniériste coulé à Berstett

Près de chez vous

Les + Lus