Les agresseurs d'un jeune rémois torturé devant la justice

© MT - France 3 Champagne-Ardenne
© MT - France 3 Champagne-Ardenne

Six personnes sont accusées d'avoir enlevé, séquestré, torturé et violé un jeune rémois pendant une semaine qu'ils accusaient d'avoir volé un téléphone portable. Leur procès débute ce lundi 16 octobre et durera 5 jours.

Par MT

Il semble que son seul malheur était de trainer aux alentours de la gare de Reims. Le 22 décembre 2014, un Rémois SDF de 20 ans est approché par un groupe de personnes : une mère et ses deux fils d'une vingtaine d'années, des cousins, et même une jeune fille de 14 ans.

Leur procès s'ouvre ce lundi 16 octobre, pendant 5 jours, devant les Assises de la Marne (sauf pour la mineure), relève le journal L'Union.

Ils lui auraient proposé de venir séjourner dans un appartement de la rue de Clairmarais, près de la gare. C'est suite à un téléphone disparu qu'un déchaînement de violence se serait abattu sur lui.

Pendant une semaine lors des fêtes de fin d'année, du 22 au 30 décembre 2014, il subira quotidiennement différents sévices : humiliations, coups, et viols avec objets.

Le 30 décembre, il réussit à s'enfuir et se réfugie dans un foyer. C'est le personnel du foyer qui signalera le cas.

Vite interpellés, les présumés auteurs reconnaissent les faits. Chacun jugés pour différents motifs. Trois d'entre eux, le sont notamment pour "actes de torture et de barbarie" et risquent la prison à perpétuité.

Sur le même sujet

Sécurité : Une concertation pour mieux pour mieux répondre aux attentes du terrain

Près de chez vous

Les + Lus