Mark Payne, le capitaine du CCRB, raccroche

© CCRB
© CCRB

Après trois saisons en Pro A, dont deux au Champagne Châlons Reims Basket (CCRB), le capitaine de l'équipe marnaise a décidé de mettre un terme à sa carrière de basketteur professionnel.

Par Raphaël Doumergue

Le 14 avril dernier, le CCRB s'incline 82-69 sur le parquet d'Antibes. Ce sera finalement le dernier match joué par Mark Payne. Le capitaine du club marnais, blessé au mollet ne rejouera plus de la saison. Et lors des entretiens individuels de fin de saison, il annonce à ses dirigeants sa volonté d'arrêter sa carrière professionnelle. "Il avait les larmes aux yeux, explique Laurent Gaudré, le directeur général du CCRB. Il nous a confié avoir un problème de santé et vouloir se reconvertir comme conseiller financier, chez lui, aux Etats-Unis."

Formé dans une université californienne, Mark Payne débarque en Europe en 2011. Il jouera en Espagne puis en Grèce avant de rejoindre la Pro A et le CCRB en 2014. Etincelant, il cumulera 15 points, et près de 5 rebonds et 3 passes décisives de moyenne sur 31 matchs joués. Le tout pour une évaluation collective moyenne de 18,3.
"Mark, c'est un joueur d'équipe très complet, avec une intelligence de jeu rare. En plus il a cette qualité de pouvoir très facilement se mettre au service d'un collectif." renchérit Laurent Gaudré. Cette première saison lui ouvre les portes d'une sélection au All Star Game et lui vaut de faire partie du 5 majeur de la saison.

Courtisé par de plus grands clubs, l'ailier américain rejoindra la saison suivante le CSP Limoges. L'expérience se révélera difficile. Payne a moins de temps de jeu, et moins de possibilité pour s'exprimer. Avec 4,5 points de moyenne et seulement 11 apparitions comme titulaire, il préfère revenir en Champagne.



Nommé capitaine, il va s'employer à maintenir le club en première division. Et même si son rendement était moins important (11,1 points ; 3,7 rebonds ; 4,4 passes décisives ; 15,6 d'évaluation) son influence sur le jeu et sur ses coéquipiers reste primordiale. Son efficacité et son volume de jeu lui vaudront une deuxième sélection au All Star Game. Les dirigeants du club souhaitaient poursuivre l'aventure avec ce joueur très apprécié sur le terrain comme dans les gradins : "On voulait lui proposer de continuer avec nous une saison de plus, rappelle Laurent Gaudré, jusqu'à ce qu'il nous fasse part de sa décision…"

Le passage de Mark Payne marquera en tous cas longuement l'histoire du CCRB.

A lire aussi

Sur le même sujet

Strasbourg écrase Lille à la Meinau

Près de chez vous

Les + Lus