Le parc de Champagne de Reims fermé jusqu'au jeudi 3 août

© Inès Tayeb / France 3 Champagne-Ardenne
© Inès Tayeb / France 3 Champagne-Ardenne

La pyrale du buis, une chenille qui s'attaque aux buis, a fait sa réapparition en Champagne-Ardenne, forçant les équipes municipales à traiter les arbustes.

Par F.M.

Le traitement au bacille de Thuringe contre la pyrale du buis est un traitement biologique, mais il peut provoquer des réactions allergiques à certaines personnes. Par précaution, le public ne pourra pas accéder au parc mercredi 2 août et jeudi 3 août.

La pyrale du buis a fait son apparition en France en 2008, et n'est arrivée dans la Marne qu'en 2016. C'est aussi cette année-là que le parc de Champagne a été attaqué pour la première fois par les chenilles. 

Ces chenilles, originaire d'Asie orientale, peuvent occasionner de graves dégâts sur les buis, selon Fredon Champagne-Ardenne, un syndicat chargé de veiller sur l'état sanitaire des végétaux.

Des chenilles qui dévorent les feuilles


Après l'éclosion, les jeunes larves décapent l'épiderme des feuilles. Une fois un peu plus âgées, les chenilles dévorent l'ensemble des feuilles et peuvent aller jusqu'à attaquer l'écorce.

Dans le parc de Champagne, le risque est immense pour les buis, dont certains sont centenaires.

Sur le même sujet

Visite de Jean-Michel Blanquer en Alsace

Près de chez vous

Les + Lus