REIMS. Les projets immobiliers menacent-ils le patrimoine rémois ?

A Reims, la destruction d'une petite maison soulève des débats sur la protection du patrimoine. / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
A Reims, la destruction d'une petite maison soulève des débats sur la protection du patrimoine. / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne

La destruction d'une petite maison dans le quartier de la cathédrale ravive les débats sur la protection du patrimoine rémois.

Par O.L. avec Johanna Albrecht

Au cœur de la "cité des sacres", une maison qui peut sembler anodine soulève beaucoup de questions. Bientôt détruite pour laisser place à un immeuble d'habitations, des centaines de personnes ont signé une pétition contre sa disparition.

"Intéressante", "jolie" et "caractéristique de la reconstruction du quartier de la cathédrale qui avait été démoli en grande partie par les bombardements de la guerre 14-18", c'est en ces termes que Francis Batteux, membre d'une association, décrit la dite maison.

Francis Batteux fait partie de l'association SOS Reims Urbanisme qui recense les bâtiments remarquables de la ville de Reims afin de les protéger au mieux des projets immobiliers. Pour lui, la multiplicité de ces projets menace une partie du patrimoine rémois.

Il déplore également qu'un certain nombre d'éléments soient laissés de côté comme pour une salle de réunion qui est, elle aussi, sur le point d'être rasée. En effet certains bâtiments, s'ils n'ont pas une histoire remarquable, participent selon lui d'une histoire à l'échelle du quartier.

Concentré de styles et d'influences, la ville de Reims a été en grande partie détruite pendant la Première Guerre mondiale. Ainsi dans les années 1920, ce sont plus de 400 architectes qui ont participé à sa reconstruction.

Pour préserver cette histoire, la Mairie veut créer un plan de sauvegarde pour encadrer les travaux dans le centre, mais le travail est de longue haleine. Enquêtes, fiches… plus de 4 300 immeubles vont ainsi être étudiés un par un.

Le but, jauger le degré d'intérêt de chaque bâtiment afin de les protéger ou non des différents projets immobiliers qui planent sur la ville. Afin d'en juger au mieux, l'enquête sera également confiée à des historiens.

Pour la Mairie, il n'est pas pour autant question de fermer la porte aux architectes contemporains. Nathalie Miravete, adjointe au maire déléguée à l'urbanisme, précise : "Vous comprenez bien qu'on ne puisse pas mettre une cloche sur la ville de Reims."

Le plan de sauvegarde n'entrera pas en vigueur avant 2020. Une enquête publique devrait être lancée avant qu'il ne soit adopté.

Voir notre reportage :

REIMS. Les projets immobiliers menacent-ils le patrimoine rémois ?
La destruction d'une petite maison dans le quartier de la cathédrale ravive les débats sur la protection du patrimoine rémois. - France 3 Champagne-Ardenne - Johanna Albrecht, Isabelle Griffon, Aurore Scherschell

 

Sur le même sujet

REIMS. Les projets immobiliers menacent-ils le patrimoine rémois ?

Près de chez vous

Les + Lus