Bar-le-Duc (55) : fort soutien aux Faucheurs de chaises

Faucheur de chaises au tribunal
Le président des Amis de la Terre France était devant le tribunal de Bar-le-Duc, mardi 11 avril 2017 pour être jugé comme "Faucheur de chaises" - France 3 Lorraine

Malgré la décision de la BNP de ne pas se constituer partie civile et renoncer à demander des dédommagements au président des Amis de la Terre France, les Faucheurs de chaises ont montré leur mobilisation. Mardi 11 avril 2017 à Bar-le-Duc, 500€ d'amende ont été requis contre Florent Compain.

Par Thierry Pernin

Un important rassemblement de soutien aux faucheurs de chaises a lieu ce mardi 11 avril 2017 devant le Tribunal de Bar-le-Duc, où se déroulait le procès.

500 euros d'amende avec sursis ont été requis à l'encontre de Florent Compain.

Florent Compain était poursuivi en justice par BNP Paribas pour avoir participé à une réquisition citoyenne de chaises à Nancy en novembre 2015.

Le tribunal de Bar-le-Duc (Meuse) rendra sa décision le 6 juin 2017.

Les Faucheurs de chaises rappellent qu'ils n'ont jamais procédé à des "intrusions violentes" comme l'évoque BNP Paribas. Ils rappelent également que leurs actions de réquisitions citoyennes de chaises ont toujours été menées dans des agences ouvertes au public, dans le plus grand calme et en prenant toujours soin d'expliquer au personnel présent l'action qui était menée. Ils ajoutent aussi que ces actions sont menées en toute transparence, photographiées et filmées par les Faucheurs eux-mêmes et par les médias, invités aux actions.

Comme le premier faucheur de chaises poursuivi par la BNP, Florent Compain est donc poursuivi pour "vol en réunion" et non pour violences.




Sur le même sujet

Maison incendié à Vrécourt (88)

Près de chez vous

Les + Lus