Chaleur : cellule de crise au CHR de Metz-Thionville

Les professionnels de santé du CHR de Metz-Thionville. / Emmanuel André - France Télévisions
Les professionnels de santé du CHR de Metz-Thionville. / Emmanuel André - France Télévisions

Les poussées de chaleurs enregistrées sur la Lorraine ont fait progresser les admissions en services d'urgence.
Le CHR de Metz-Thionville, depuis vendredi dernier, a mis en place une cellule de crise pour assurer la coordination entre services et besoins.

Par Didier Vincenot

Avec la chaleur, les SAMU et services d'urgence sont débordés.

Déshydratation, aggravation de diverses pathologie, la chaleur ne fait pas bon ménage avec l'état de santé du corps humain.

A tel point qu'au CHR de Metz-Thionville, un pic de 220 passages a été enregistré samedi dernier, et de 200 passages dimanche, pour une moyenne de 180 passages quotidiens à l'accoutumée.

Ce qui a nécessité pour l'établissement hospitalier de mettre en place une cellule de crise, permettant une meilleure adéquation entre services et besoins.
Le bon réflexe. / Emmanuel André - France Télévisions
Le bon réflexe. / Emmanuel André - France Télévisions

Il est nécessaire, en cas de forte chaleur, de bien suivre les conseils prodigués par les autorités sanitaires, comme celui de s'hydrater (sans alcool), régulièrement, et, en cas de problème ou de malaise, d'avoir le bon réflexe, COMPOSER LE 15.


Le reportage de René Elkaïm et Emmanuel André

Cellule de crise au CHR
Le CHR de Metz-Thionville a mis en place une cellule de crise concernant les conséquences des pics de chaleur.



Vos commentaires

Sur le même sujet

La Cour Régionale des Comptes épingle Jean-Pierre Masseret

Actualités locales

Les + Lus