Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Crise du lait et fromages syndicaux

La fromagerie de Benestroff bloquée depuis ce matin par une vingtaine d'agriculteurs de la Coordination Rurale / © C. Gomond, France 3 Lorraine
La fromagerie de Benestroff bloquée depuis ce matin par une vingtaine d'agriculteurs de la Coordination Rurale / © C. Gomond, France 3 Lorraine

Une vingtaine d'agriculteurs de la Coordination Rurale ont bloqué ce matin la fromagerie de Benestroff (Moselle), filiale de la coopérative SODIAAL. Le deuxième syndicat agricole français dénonce les ambiguïtés de la FNSEA, très impliquée dans la gestion des coopératives laitières.

Par Benoît de Butler

Depuis sa fondation il y a vingt-cinq ans, la Coordination Rurale s'est toujours fait un plaisir de se démarquer de la FNSEA, "juge et partie" tant le syndicat majoritaire est impliqué dans la gestion des marchés à tous les niveaux.
Aujourd'hui, la CR mosellane s'en donne à coeur joie :

Il faut parler de ces coopératives, toutes dirigées par ce même syndicat, qui proposent des prix faibles, donnent des volumes et tirent les prix encore plus vers le bas." tract de la Coordination Rurale de Moselle


Dans la crise du lait, la FNSEA a concentré ses revendications - et sa communication - sur Lactalis. L'accord signé avec le géant privé (prix d'achat minimum de 290 € la tonne de lait) ne couvre pas les coûts de production. "Verrait-on un syndicat ouvrier se satisfaire d'un SMIC en-dessous du seuil de pauvreté ?" ajoute la Coordination Rurale.
Mais le syndicat estime que les coopératives comme SODIAAL, cogérée par la FNSEA, ne font pas mieux que les laitiers privés : selon les mosellans, la fromagerie de Bénestroff aurait "acheté du lait à l'étranger (au cours mondial) pendant l'été, plutôt que de payer correctement ses producteurs".

Sur le même sujet

Impôts : dernier délai mercredi à minuit pour la déclaration papier

Près de chez vous

Les + Lus