Décès du petit Mayeul : la pédiatre relaxée

Après le décès du petit Mayeul, 10 mois, la pédiatre qui était de garde à de l’hôpital de Sarreguemines a été relaxée lundi 20 mars 2017.  Elle était poursuivie pour homicide involontaire. 

Par Yves Quemener

La pédiatre qui était poursuivie pour homicide involontaire a été relaxée par le tribunal, lundi 20 mars 2017, pour raisons juridiques.
Le tribunal s'est déclaré incompétent pour juger l'interdiction d'exercer. Le lien entre une erreur médicale et la mort du bébé n'a pas été établi.

Mayeul, un  nourrisson de 10 mois était décédé à l’hôpital de Sarreguemines le 29 janvier 2013, d'une occlusion intestinale.

Une peine de deux ans de prison avec sursis et cinq ans d’interdiction d’exercer avait été requise par l'avocat général.

A lire aussi

Sur le même sujet

Maison incendié à Vrécourt (88)

Près de chez vous

Les + Lus