Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Incident à la centrale de Cattenom : le réacteur n°1 arrêté

© FTV Lorraine
© FTV Lorraine

Aujourd’hui jeudi 28 mai 2015, à 14h00, suite à une ouverture de vanne intempestive dans le circuit secondaire, le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Cattenom a été automatiquement arrêté.

Par Thierry Gelhaye

C’est la préfecture de Moselle qui communique l’information. Ce jeudi 28 mai 2015 en, début d’après-midi, le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Cattenom a été arrêté automatiquement. En application des procédures techniques le réacteur a été ramené progressivement à froid.

"Il n’y a eu aucun rejet radioactif, ni dans l’enceinte du réacteur, ni dans l’environnement" 


La préfecture de la Moselle a activé une cellule de veille qui maintient une liaison permanente avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), avec l’exploitant CNPE Cattenom, et EDF national.

L’ASN qui vient de publier à son tour un premier communiqué classe provisoirement l’événement à la centrale de Cattenom (Moselle) au niveau 1 sur l’échelle internationale INES (qui compte 7 niveaux)

Selon les premières informations dont dispose l’ASN, l’événement survenu sur le réacteur n°1 de Cattenom (Moselle) a pour origine une fuite de vapeur due à une ouverture intempestive d’une vanne dans le circuit secondaire. 

EDF a réduit la pression et la température du circuit primaire principal du réacteur. Les conditions permettant le raccordement au circuit normal de refroidissement à l’arrêt sont maintenant atteintes. La connexion à ce circuit devrait être effectuée à court terme et le réacteur ramené à des conditions normales de fonctionnement. Selon l'ASN,  il n’y a pas eu de rejets radioactifs dans l’environnement.
 

Sur le même sujet

Zoom - Logistique et textile dans l'Aube

Près de chez vous

Les + Lus