Grand Est : retour du dynamisme économique, mais...

Séance du conseil économique, social et environnemental de la grande région, jeudi 12 octobre 2017 à Metz (Moselle). / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
Séance du conseil économique, social et environnemental de la grande région, jeudi 12 octobre 2017 à Metz (Moselle). / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

L'embellie est réelle pour la situation économique en Région Grand Est, selon le sixième baromètre trimestriel de conjoncture. Il a été présenté en séance du conseil économique, social et environnemental de la grande région, jeudi 12 octobre 2017 à Metz (Moselle).

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Philippe Richert a porté la région Grand Est et je tiens à saluer en notre nom ce qu'il a fait. Il restera le président de la construction du Grand Est. Qu'il compte sur nous pour ne rien lâcher.


Patrick Tassin, président du CESER Grand Est, a ouvert cette séance du 12 octobre 2017 de l'assemblée à Metz (Moselle), par un hommage appuyé au président démissionnaire du conseil régional Philippe Richert.

Puis, dans le cadre du débat sur les orientations budgétaires de la Région Grand Est pour l'année 2018, les conseillers économiques, sociaux et environnementaux du Grand Est ont échangé leurs points de vue, jeudi 12 octobre 2017, sur les données mises en évidence par le sixième tableau de bord conjoncturel trimestriel.

Retour du dynamisme économique, mais...

Le Grand Est va mieux, c'est en tout cas ce que montrent les vingt indicateurs économiques

De fait les carnets de commandes sont réellement à la hausse si on compare la situation actuelle à celle qui a courru sur les vingt dernières années. Dans le même temps, les stocks, souvent évalués à flux tendus par les entreprises, sont désormais insuffisants.
"Il faut donc développer la production pour les ramener à un niveau suffisant", explique le rapporteur Gilbert Krausener, président du groupe de travail permanent "Conjoncture" du CESE du Grand Est.

Toutefois les capacités de production restent encore sous-utilisés. une façon pour les entreprises d'observer avec méfiance cette reprise. "Les chevaux ne sont pas complètement lancés", explique Robert Mertz, l'autre rapporteur.

Cependant nous restons la seconde région française pour les exportations. C'est l'un des points forts du Grand Est.

... Des difficultés sociales et territoriales

Mais ce dynamisme économique cohabite malheureusement avec des difficultés sociales et territoriales.

L'emploi sur les 10 dernières années a connu des hauts et les bas dans le grand Est comme en témoigne le graphique ci-dessous.
© CESER Grand Est
© CESER Grand Est
185.000 frontaliers transitent entre le Grand Est, la Belgique (8.500), le Luxembourg (100.000 frontaliers d'ici fin 2018, +3,5% en dix ans!), la Suisse (37.000) et l'Allemagne (45.000).

Et sur les deux dernières années, 276.000 emplois ont été créés dans le Grand Est. Mais c'est à peine 1% des emplois créés en France... Et beaucoup sont des emplois d'intérim.
Et le chômage de longue durée, en particulier celui des seniors, continue de s'aggraver...

Les jeunes, eux, continuent majoritairement de quitter la région, provoquant un solde migratoire négatif. Ceux qui sont formés dans le Grand Est sont peu nombreux à vouloir y rester.

A noter également que certaines zones territoriales d'emplois du Grand Est restent en difficultés tandis que les vingt-trois autres ont entrepris un retour au dynamisme.
© CESER Grand Est
© CESER Grand Est

Rester prudent

Face à ce sixième bilan de conjoncture, les rapporteurs recommandent donc la prudence face à cette conjoncture économique. Ils soulignent également le besoin impératif de corriger, par le bais d'aménagements territoriaux, les déséquilibres existant entre chacun des territoires du Grand Est.
"Un prudent dynamisme économique"
Les voyants repassent au vert sur le plan économique pour la région Grand Est selon le rapport trimestriel de conjoncture du CESER. Mais des points restent à surveiller notamment sur l'emploi, comme l'explique Gilbert Krausener, rapporteur du document de conjoncture. - France 3 Lorraine - Jean-Christophe Dupuis-Rémond

Au risque sinon, de voir la fragile reprise observée dans le grand Est, n'être qu'un feu de paille....
L'appel est donc lancé au futur président de la région Grand Est qui sera élu le 20 octobre et aux élus régionaux.

Pour aller plus loin (Pdf. 1,05 Mo):

 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : Jeanne d'Arc, sainte des tranchées

Près de chez vous

Les + Lus