Metz : démocratiser l’accès aux loisirs cet été

Margaud Antoine-Fabry, l'adjointe au Maire chargée de la jeunesse présente le programme 2017 de l'Animation estivale / © Juliette Freysson
Margaud Antoine-Fabry, l'adjointe au Maire chargée de la jeunesse présente le programme 2017 de l'Animation estivale / © Juliette Freysson

Mercredi 7 juin 2017 à l’Espace associatif éco citoyen de Metz-Vallières, la 37ème édition de l’Animation estivale a été dévoilée. L'idée : proposer des activités variées à tous les publics.

Par Juliette Freysson

Les acteurs socio-culturels de Metz et le service jeunesse de la Ville ont présenté ce mercredi 7 juin la programmation de l’édition 2017 de l’Animation estivale dont le budget est de 159 800 euros. Pour participer, il suffit de retirer, à l’Hôtel de Ville ou en mairies de quartier, la carte « Animation estivale » dont le coût est de 2 euros et de réserver ses activités à partir du dimanche 25 juin sur le site animestivale.metz.fr (prochainement disponible) ou directement à l’Hôtel de Ville et auprès des mairies de quartier (à partir du lundi 26 juin).

Espace associatif écocitoyen à Metz-Vallières / © Juliette Freysson
Espace associatif écocitoyen à Metz-Vallières / © Juliette Freysson


Cette année, près de 80 associations et organismes (Centre Pompidou-Metz, Musées de la Cour d’Or, piscines municipales, patinoires, etc.) proposent 92 activités différentes (42 sportives et 50 dans les domaines de la culture, des sciences et de la nature) et 154 ateliers créatifs.

Les jeunes messins de 5 à 16 ans pourront notamment faire du tir à l’arc ou du théâtre, jouer au football ou dans une comédie musicale urbaine, ou encore plus original : 

pêcher, danser la zumba, construire des  cabanes ou encore s’initier aux arts visuels et numériques, à la radio ou à l’environnement et à la nature.


Parmi les nouveautés de l’édition 2017, on peut noter l’accès gratuit aux piscines Lothaire et Belletanche de 15h à 17h sur présentation de la carte, les activités duo permettant de pratiquer deux activités à la suite sans changer de lieux (cabanes/ornithologie, théâtre/jonglerie, flag-foot/baseball, etc.) et des activités originales comme le street golf ou le Yoga du rire originaire d’Inde.

L’objectif de ce dispositif annuel de la Ville de Metz est de proposer des activités variées et attractives à tous les publics durant la période estivale. A long terme, le but est d’encourager les jeunes de tous les milieux à adopter une pratique sportive, artistique ou scientifique régulière. Pour Margaud Antoine-Fabry, adjointe au maire en charge de la jeunesse, 
 

« Le temps libre permet aux jeunes de se construire ».


Il est donc important à travers l’Animation estivale d’inciter les jeunes à revenir s’inscrire à une activité pour l’année scolaire. Un membre du club d’Aïkido de La Grange-aux-Bois qui propose des stages estivaux atteste que chaque année entre 3 et 5 enfants reviennent s’inscrire à la rentrée. Se pose alors le problème du coût de l’inscription annuelle. L’adjointe au Maire chargée de la jeunesse rappelle que le Pass Metz-Loisirs permet à certains enfants âgés de 4 à 14 ans de bénéficier d’une aide financière pour l’inscription à une activité annuelle mais elle admet qu’il reste du travail à faire sur ce terrain.
 

Margaud Antoine-Fabry et Violette Kanne, responsable du service jeunesse de la Ville / © Juliette Freysson
Margaud Antoine-Fabry et Violette Kanne, responsable du service jeunesse de la Ville / © Juliette Freysson

De plus, Margaud Antoine-Fabry note un « déficit » de fréquentation de l’Animation estivale dans certaines zones de l’agglomération faisant l’objet de politiques de la ville comme Bellecroix ou Vallières. Elle donne une explication de ce constat :

« Les jeunes de ces quartiers disent ‘Ce n’est pas pour nous’ alors je prends le temps de lire le programme avec eux pour leur montrer que des activités leur corresponde ».

Un travail doit être mené avec les centres sociaux et les MJC pour promouvoir l’Animation estivale dans tous les quartiers et tisser un lien de confiance avec les jeunes. Un bénévole de l’association Cultures 21 basée à Metz rappelle que durant l’année ils se déplacent dans les zones d’éducation prioritaire pour encourager les enfants à participer à l’Animation estivale.

Pour introduire l’Animation Estivale à l’intérieur de ces zones éloignées, la journée de lancement, réalisée en partenariat avec Metz Habitat Territoire, aura lieu le samedi 8 juillet à Bellecroix. Au programme : accrobranche (qui restera jusqu’au 4 août), mur d’escalade, foot urbain, concerts et petits plats proposés par les familles du quartier et le centre social ADACS.

Sur le même sujet

Maison incendié à Vrécourt (88)

Près de chez vous

Les + Lus