Metz : inauguration de la place de la laïcité

Le maire de Metz, Dominique Gros, a retiré le drapeau français qui recouvrait la panneau de la Place de la laïcité  / © Juliette Freysson
Le maire de Metz, Dominique Gros, a retiré le drapeau français qui recouvrait la panneau de la Place de la laïcité / © Juliette Freysson

"C'est un geste symbolique mais les symboles sont important". Venu découvrir, le 11 juillet 2017, la plaque de la place de la laïcité, le maire de Metz a rappelé la nécessité de veiller au respect de la laïcité. 

Par Juliette Freysson

A partir du 11 juillet 2017, à l'angle de la rue de la Chèvre et d'En Chaplerue, se trouvera la Place de la laïcité. Le maire de Metz, Dominique Gros, a répondu à l'appel de l'association des Profanes de Metz en faisant voter l'inauguration d'une place de la laïcité au Conseil municipal. 

La Place de la laïcité se trouve à l'angle de la rue de la Chèvre et d'En Chaplerue  / © Juliette Freysson
La Place de la laïcité se trouve à l'angle de la rue de la Chèvre et d'En Chaplerue / © Juliette Freysson

Un débat animé au Conseil Municipal 

Jeudi 6 juillet 2017, le Conseil Municipal a voté la nomination cette Place afin d'inscrire la laïcité dans le patrimoine messin. 

La Ville de Metz souhaite aujourd’hui rappeler que la signification et la valeur du principe de laïcité par sa simple présence dans le domaine public et l’interpellation des passants.

Cette décision est loin de faire l'unanimité au sein du Conseil municipal. Mr Gourlot, élu messin du Front National, a dénoncé le rôle des "fanatiques de la laïcité" dans cette affaire et à réclamer l'établissement d'une "Place du Concordat". 

Le maire a précisé que la création de cette place n'aurait aucun impact sur les adresses des riverains et des commerçants.

Une victoire mais pas la fin de la bataille 

En 2016, le Conseil municipal des enfants de Metz a proposé au maire l'installation d'un arbre de la laïcité à l'endroit où se situe aujourd'hui la place de la laïcité. A trois reprises, cette arbre a été intentionnellement arraché. 

Vincent Morel, le président de l'association Les Profanes se réjouit de l'inauguration de la Place de la laïcité  / © Juliette Freysson
Vincent Morel, le président de l'association Les Profanes se réjouit de l'inauguration de la Place de la laïcité / © Juliette Freysson

L'inauguration de cette place est donc une victoire pour l'association des Profanes de Metz qui a donné l'idée au maire de faire voter cette mesure au Conseil municipal suite aux échecs de l'arbre de la laïcité. Toutefois leur président, Vincent Morel rappelle que le combat pour la laïcité en Alsace et en Moselle est loin d'être terminé

Défendre la laïcité en Alsace et en Moselle signifie que l’on souhaite la neutralité de l’Etat vis-à-vis des religions ce qui n’existe pas avec le concordat.

Le souhait de l’association des Profanes est de voir abolir le système « concordataire » en Alsace et en Moselle et plus largement de défendre une République laïque, sociale et solidaire.

 



 

Inauguration Place de la laïcité
Inauguration Place de la laïcité à Metz  - France 3 Lorraine  - B. Bour / E. André / T. Maginot


 

Sur le même sujet

Rénovation de la Villa Majorelle

Près de chez vous

Les + Lus