Philippe Richert a été reçu mardi par Emmanuel Macron

Philippe Richert / © Maxppp Nicolas Kovarik
Philippe Richert / © Maxppp Nicolas Kovarik

Le président français et le président de Grand-Est se sont entretenus en fin d'après-midi mardi. Ils ont parlé Ecotaxe, transfert de compétence et économies à réaliser. "Le président s'est montré très intéressé, très ouvert", a dit Philippe Richert chez nos confrères de France Bleu Alsace.

Par PhD

Les deux hommes se connaissent déjà mais cette rencontre était la première entre le président de la République et le président de l'association Régions de France. Un entretien qui "s’est déroulé

de manière constructive, et (qui) a permis d’aborder le cadre général des relations à venir entre les Régions et l’Etat,

souligne t-on du côté de l'association ce mercredi.

Interrogé sur France Bleu Alsace, monsieur Richert a expliqué qu'il avait souligné l'importance des économies déjà réalisées dans les régions et en particulier dans le Grand-Est.

Pour aller encore plus loin, il propose à l'Etat de transférer certaines compétences aux régions, comme la gestion des routes nationales par exemple.

Grâce à cette contrepartie, les régions pourraient "mettre en place des taxes sur le transport de transit".

On peut faire des économies,

a ajouté Philippe Richert, "à condition d'avoir la main et pas d'exécuter simplement ce que l'Etat a décidé".

Emmanuel Macron "s'est montré très interressé, très ouvert", selon Philippe Richert, lors de cette rencontre à laquelle participait aussi le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand. 

  

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus