Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Présidentielle : vigilance renforcée autour des bureaux de vote à Strasbourg et Mulhouse

À J-2 du 1er tour, un point sur la sécurité dans les bureaux de vote en Alsace
Intervenants : Alain Martinez, directeur départemental de la sécurité publique du Haut-Rhin; Roland Ries, maire PS de Strasbourg; Paul Quin, adjoint au maire de Mulhouse en charge de la sécurité. - France 3 Alsace - Reportage : Nadine Ly et Philippe Dezempte. Montage : Marie-Ève Beauclair.

Avant même le nouvel attentat qui a frappé Paris le 20 avril, les mesures de sécurité autour de l'élection présidentielle s'annonçaient exceptionnelles. À Strasbourg et Mulhouse, militaires de l'opération Sentinelle et policiers seront présents en nombre jusqu'aux abords des bureaux de vote.

Par Valentin Pasquier

Pour le premier tour de l’élection présidentielle en Alsace, plus d’1,3 million d’électeurs sont appelés aux urnes. Dimanche 23 avril, 1 700 bureaux de vote seront ouverts.
 
Ces lieux seront placés sous haute surveillance : les patrouilles de police et de gendarmerie seront renforcées, les militaires de l'opération sentinelle redéployés. Ils seront appuyés par des compagnies de CRS.
 
À Mulhouse, Alain Martinez l’avoue, « le dispositif mis en place est extraordinaire par rapport à ce que nous faisions pour les élections précédentes, » signale le directeur départemental de la sécurité publique du Haut-Rhin.


►Notre reportage en Champagne-Ardenne


Pas d'hommes armés dans les bureaux de vote


Le code électoral interdit la présence d’hommes en arme à l'intérieur. Strasbourg n’en restera pas là : pour la première fois, la Ville va déployer des agents de sécurité à l'entrée des bureaux. "On a recourt à des sociétés spécialisées, des vigiles, qui contrôlent sacs, manteaux, etc. pour assurer la sécurité", confie Roland Ries, le maire de la capitale alsacienne.
 
À Mulhouse, les effectifs de police municipale seront doublés le 23 avril, et la ville entend tirer profit de ses 245 caméras de vidéosurveillance. Elles seront tournées vers les bureaux de vote, assure l’adjoint au maire chargé de la sécurité. « Bien évidemment, le risque zéro n’existe pas, ajoute Paul Quin. Mais pour autant, nous avons une obligation de moyens à laquelle nous répondons ».
 
Pour cette élection, l'intégralité de bureaux de vote ouvrira jusqu'à 19h. Strasbourg jouera quant à elle les prolongations jusqu'à 20h.

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

À J-2 du 1er tour, un point sur la sécurité dans les bureaux de vote en Alsace

Près de chez vous

Les + Lus