Les raisons d'un retour au pays natal, la dernière production de la compagnie Mémoires Vives

L'ingratitude de la France vis-à-vis des descendants des tirailleurs africains qui ont souvent laissé leur vie lors des 2 conflits mondiaux : c'est le sujet de la dernière production de la Compagnie Mémoires Vives. Une approche drôle mais aussi douloureuse.

Par Claire Peyrot

Dans le cadre du festival O. Q. P. (Opérations. Quartiers. Populaires), la compagnie Mémoires Vives propose "Les raisons d'un retour au pays natal". La pièce a été co-écrite par Yann Gilg, le directeur artistique de la compagnie, et deux rappeurs marseillais, descendants justement de combattants.

Elle raconte l'histoire de deux jeunes « sans papiers » qui se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un pays fantasmé.

Le propos vise à dénoncer l'ingratitude de la France vis à vis des tirailleurs africains qui ont souvent payé de leur vie l'engagement sous le drapeau tricolore. 
 

Quand on vous dit que ceux qui ont en partie libéré la France sont enterrés par 4, 5 ou 6 sous la même stèle et le même nom, celui du dernier, c'est choquant quand même !

Pat' et Ninw

Les raisons d'un retour au pays natal, la dernière production de la compagnie Mémoires Vives
L'ingratitude de la France vis à vis des descendants des tirailleurs africains qui ont souvent laissé leur vie lors des 2 conflits mondiaux : c'est le sujet de la dernière production de La Compagnie Mémoires Vives. Une approche drôle mais aussi douloureuse. - France 3 Alsace - A. Rapp, A. Bucur, L. Guigues. Interviews : Youm Issa et Nour M'houmamadi, Yann Gilg

Ce jeudi 13 octobre à 20 heures, à l'Espace culturel de Vendenheim

Sur le même sujet

Nouzonville : l'Etat devra verser 30.000 euros aux anciens patrons de Thomé-Génot

Près de chez vous

Les + Lus