Saâles : le parc éolien du bois de Belfays prend forme

Le parc éolien du plateau de Belfays prend forme. / © Grégory Fraize
Le parc éolien du plateau de Belfays prend forme. / © Grégory Fraize

Le futur parc éolien installé sur le plateau de Belfays continue son développement. Le chantier a démarré la semaine dernière. Dix éoliennes sont en train d'être installées entre Saâles, dans le Bas-Rhin et le département des Vosges.

Par Marie Coulon

« Enfin » pourraient soupirer les partisans du futur parc éolien du plateau de Belfays, dans les Vosges.

Après 14 ans de démarches, mais aussi de débats passionnés, il aura fallu toute la détermination des maires de plusieurs communes des Vosges et d’Alsace pour que le parc éolien, l’un des symboles du développement des énergies renouvelables en France, ne devienne réalité.

Depuis la semaine dernière, 10 éoliennes de 2 mega watts chacune sont en train d’être installées sous le regard bienveillant des promeneurs.

Le projet



Le parc éolien, projet du groupe EDF EN (énergies renouvelables) aura une production estimée à 59 millions de kWh par an, soit l’équivalent de la consommation d'environ 27.000 habitants. De quoi alimenter toute la vallée de la Bruche.

Il s’implante progressivement sur la crête de Belfays, à 800 mètres d'altitude. Six communes sont à l'origine de ce défi énergétique dont Châtas, Grandrupt, La Grande Fosse, Saint-Stail, Ban-de-Sapt  dans les Vosges et Saâles dans le Bas-Rhin.

L'électricité n'y sera pas moins chère, mais elle sera verte. Une fierté pour les communes impliquées et leurs habitants qui ont contribué à financer le projet par le biais du financement participatif.  Au total, à l’été 2015, 200 riverains ont permis de récolter 135 000 euros. Des fonds utilisés pour le financement de plusieurs études.

De nombreuses contestations



Depuis son lancement, le projet vosgien a collectionné les obstacles. Il s'est notamment heurté aux craintes des associations écologistes.

La destruction de la forêt artificielle de Belfays, et la mise en danger des espèces présentes sur le site, dont les chauves-souris, sont au cœur de l’argumentation des opposants au projet.

Sensibiliser le grand public



Finalement, à l’été 2012, le projet a été officiellement lancé. Si le calendrier est respecté, après des essais menés durant l'été, les 10 éoliennes seront mises en service en octobre.

À terme,  le parc éolien dont le montant est estimé à 30 millions d’euros devrait aussi devenir un atout touristique pour les communes porteuses du projet. Elles envisagent de créer des sentiers pédagogiques thématiques et connectés qui mèneront aux éoliennes. Objectif : sensibiliser les visiteurs à la préservation de l’environnement.

Les éoliennes arrivent sur le plateau du Belfays
10 éoliennes sont en cours d'installation à mi-chemin entre les Vosges et le Bas-Rhin. - Grégory Fraize/Thierry Sitter

 

Sur le même sujet

Baignade interdite au lac de Pierre Percée (54)

Près de chez vous

Les + Lus