Affaire de l'étang Godart de Rethel : les quatre personnes arrêtées reconnaissent les faits

© Blandine Le Page / France 3 Champagne-Ardenne
© Blandine Le Page / France 3 Champagne-Ardenne

Les quatre personnes, trois majeurs et un mineur, placées en garde-à-vue dimanche ont reconnu les faits ce mardi. Entendus par un juge d'instruction, ils ont minimisé, pour certains, leur implication.

Par F.M., A.G. et R.D.

Les quatre personnes, trois majeurs et un mineur mises en garde à vue dimanche ont été entendues par un juge d'instruction ce mardi. Ils reconnaissent leur implication, tout en minimisant les faits pour certains.
 

Une rencontre fortuite


L'histoire s'est déroulée vendredi soir. Les deux victimes commencent à fêter le début du weekend dans le centre-ville de Rethel. Un peu plus tard, elles se dirigent vers l'étang de Godart, isolé du reste de la ville.

Le début de soirée commence calmement. Les deux hommes croisent, par hasard, un petit groupe constitué de quatre personnes. Ce sont "des jeunes, sans emploi, sans formation à la limite de la marginalité", précise la vice-procureur du parquet de Reims, Hélène Morton. 
Le plus vieux d'entre eux a 21 ans. Il a déjà été condamné pour vol avec violence au mois de juin dernier.

Des coups de poings, de pieds et d'un objet métallique


La nuit passant, les quatre jeunes hommes entreprennent de dépouiller leurs nouveaux compagnons. S'en suivent de très violents coups de poings, de pieds et d'un objet métallique. La première victime, succombe aux coups portés. Elle sera retrouvée le lendemain après-midi dans l'étang. La deuxième, grièvement blessée est cachée dans un bosquet. Elle est encore hospitalisée aujourd'hui. 


Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Reims. Le plus jeune, mineur, est poursuivi pour un délit, il encourt 5 ans de prison. Les trois majeurs sont poursuivis pour meurtre et tentative de meurtre ayant été commis pour faciliter un délit, dissimulation de scène de crime et non-assistance à personne en péril. Ils encourent une peine de réclusion criminelle à perpétuité. 

Retrouvez Adrien Gavazzi et Philippe Cocquempot devant le tribunal de Reims 


Adrien Gavazzi devant le tribunal de Reims
après la conférence de la vice-procureur du parquet de Reims, Hélène Morton.  - France 3 Champagne-Ardenne - A. Gavazzi / P. Cocquempot / A.M. di Ruggiero

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus