Sénatoriales en Lorraine : l'état des lieux

© FTV
© FTV

Près de 6.000 grands électeurs se sont exprimés en Lorraine dimanche 24 septembre 2017 à l'occasion des élections sénatoriales qui ont permis le renouvellement de la moitié des sièges de la Haute Chambre. La Droite régionale renforce sa présence à Sénat avec 8 sièges sur les 11 à renouveler.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Sénatoriales 2017 : les élus en Lorraine
Etat des lieux au soir de l'élection, dimanche 24 septembre 2017. - France 3 Lorraine
La République en Marche n'aura aucun électeur dans les trois départements lorrains concernés dimanche 24 septembre 2017 par le renouvellement de 170 sièges au Sénat. dans notre région, seules la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et la Moselle étaient concernées par ce vote particulier.

Voici les résultats.

Meurthe-et-Moselle

La Droite emporte trois des quatre sièges :
  • Jean-François Husson
  • Véronique Guillotin
  • Philippe Nachbar

Véronique Guillotin, médecin généraliste de 54 ans, siège depuis 2016 au Conseil régional du Grand Est. elle fait son entrée au Sénat aux côtés des deux sénateurs LR sortant réélus.

La Gauche conserve un siège :
  • Olivier Jacquin (PS)

Meuse

Droite et Centre se partagent chacune un siège.
  • Gérard Longuet (LR) a été réélu.
  • Franck Menonville (DVD).

Cet agriculteur de 44 ans soutenu par LREM, a bénéficié du retrait inattendu de Christian Namy auprès duquel il avait fait campagne. Le nouveau sénateur est second adjoint au maire de Stainville depuis 2008. Président de la Safer Grand Est, il est également vice-président de la chambre d'agriculture de la Meuse.

Moselle

Quatre sièges vont à la Droite en Moselle, répartis entre trois listes
  • Jean-Louis Masson (DVD), réélu
  • Christine Herzog, (DVD), sa colistière
  • François Grosdidier (LR), réélu
  • Jean-Marie Mizzon (DVD)
Christine Herzog, 48 ans, est conseillère départementale divers droite de Sarrebourg et maire de Hertzing (185 habitants) depuis 2014. elle devra réglementairement abandonner ce mandat exécutif.
Jean-Marie Mizzon devra lui aussi abandonner son mandat de maire de la commune de Basse-Ham. Il préside l'association des maires ruraux de la Moselle.

Un seul siège de sénateur sur les deux précédents reste au parti socialiste :
  • Jean-Marc Todeschini, l'ancien Secrétaire d'Etat aux Anciens combattants.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus