Le jour du meutre du petit Grégory, cet enfant de 4 ans retrouvé mort dans la Vologne (88) en 1984, Marcel Jacob était  au travail de 13 heures à 21 heures à l'usine Walter Seitz à Aumontzey, le 16 octobre 1984. Son employeur l'avait confirmé aux gendarmes à l'époque.

C'est la nouvelle révélation de son avocat, Stéphane Giuranna, jeudi 5 octobre 2017. Selon lui,  il est clair que la justice fait une nouvelle fois fausse route. 

Marcel Jacob est soupçonné d'être le « corbeau ». Il est mis en examen, avec sa femme pour « enlèvement, détention et séquestration suivis de mort ».

Les explications de David Bailly et Jean-Pierre Petitcolas. 
Un tableau réalisé par la gendarmerie d' Epinal en 1984 montre que Marcel Jacob se trouvait à son travail,